Haïti : La manif de l’opposition dispersée par les forces de police à Delmas 60

0
487

André Michel accuse le premier ministre Jean-Henry Céant d’avoir ordonné cette action des policiers

Vendredi 23 novembre 2018 ((rezonodwes.com))– La manifestation lancée par le « Secteur Démocratique et Populaire » n’a pas pu atteindre son objectif qui était de passer la journée à Pétion-Ville afin de faire comprendre aux membres du secteur privé de « lâcher » le président Jovenel Moïse.




Au niveau de Delmas 60, la police, qui attendait de pied ferme la foule venant du Centre Ville de Port-au-Prince, a utilisé des canons à eau acidulée et du gaz lacrymogènes pour décourager les manifestants et les faire rebrousser chemin. Par contre, une branche de la manifestation qui était partie de Pétion-Ville (St-Jean Bosco) incapable de rejoindre l’autre partie a exprimé sa frustration en érigeant des barricades enflammées dans les rues de cette « cité interdite ».

L’un des leaders de l’opposition, Me André Michel, a condamné l’attitude de la Police Nationale d’Haïti (PNH), faisant valoir que le parcours a été préalablement défini avec les autorités policières.

« L’objectif de la Manifestation était d’initier un dialogue social entre les masses populaires et le Secteur privé des Affaires dans l’intérêt de la réconciliation nationale. Il s’agissait pour les citoyens des bidonvilles de Port-au-Prince de faire comprendre au Secteur Privé que Jovenel Moïse n’a plus de légitimité et d’autorité pour continuer à exercer le pouvoir et que le retour au Calme et la paix sociale passe nécessairement par la démission de Jovenel Moïse », a déclaré André Michel.




Le leader, avocat de la partie civile dans le dossier Petro-Caribe, a accusé le chef du CSPN et chef de la Primature, le notaire Jean-Henry Céant, d’être l’instigateur de cette répression policière. Il a condamné ce « comportement anti-démocratique du Premier Ministre, Jean Henry Céant » et a annoncé  qu’à partir d’aujourd’hui, celui-ci devient un irritant dans la dimension conjoncturelle de la crise

« Cela veut dire tout simplement que le Premier Ministre est exclusivement au Service de l’oligarchie », a affirmé André Michel . tout en réitérant sa volonté et celle de ses frères et sœurs de combat de continuer le Combat Démocratique jusqu’au triomphe des revendications du Peuple haïtien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.