Un ancien militaire condamné à 5160 ans de prison!

0
3

La sentence pour Santos Lopez, sexagénaire, est symbolique puisque la peine de prison maximale au Guatemala est de 50 ans

Jeudi 22 novembre 2018 ((rezonodwes.com))– La justice guatémaltèque a condamné mercredi à 5160 ans de prison un ancien militaire pour le massacre de 201 paysans dans un village du nord du pays en 1982, une des pires atrocités de la guerre civile.




La peine correspond à 30 ans de prison pour chacune des 171 victimes, celles pour lesquelles le tribunal l’a reconnu comme «coupable comme auteur».  S’y ajoutent 30 ans supplémentaires pour crime contre l’humanité en raison du meurtre et de l’enlèvement d’un mineur rescapé.

La sentence pour Santos Lopez, sexagénaire, est symbolique puisque la peine de prison maximale au Guatemala est de 50 ans.

La tuerie avait eu lieu durant le régime du général putchiste Efrain Rios Montt, décédé en avril à l’âge de 91 ans. Lui aussi était poursuivi pour ce massacre. M. Lopez, ancien membre des forces Kaibil, une unité d’élite anti-insurrectionnelle de l’armée, avait été extradé en août 2016 depuis les États-Unis.




D’après l’enquête, il faisait partie au moment des faits d’une patrouille de soldats ayant commis le massacre entre le 6 et le 8 décembre 1982 dans le village Dos Erres, dans le département du Petén, dans l’extrême nord du Guatemala.

Dans cette affaire, l’accusé n’a pas écopé de la plus grosse peine. Cinq militaires retraités avaient déjà été condamnés, en 2011 et 2012, à 6060 ans de prison chacun.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.