Le puissant patron de Nissan-Renault-Mitsubishi, arrêté au Japon pour malversations

1
2

Le président de Nissan Motor, Carlos Ghosn, qui dirige également l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors,  a été arrêté pour des soupçons de malversations, a rapporté lundi le quotidien japonais Yomiuri sur son site internet  

Lundi 19 novembre 2018 ((rezonodwes.com))– Carlos Ghosn, le patron tout puissant de 64 ans, qui dirige les conseils d’administration de Nissan, de Renault et de Mitsubishi Motors, a été arrêté à Tokyo lundi pour malversations. L’homme d’affaires a été accusé, ainsi qu l’un de ses administrateurs, Greg Kelly, d’avoir utilisé les biens et l’argent et les biens du groupe à des fins personnelles.




Le franco-libano-brésilien, devenu un symbole de la gloutonnerie des grands patrons français,  a vu, entre 2009 et 2016, sa rémunération chez Renault exploser de 469 % et passer de 1,2 à 7 millions d’euros, sans compter son salaire équivalent chez Nissan.

Surnommé « cost killer », Ghosn avait transformé un groupe en pleine débâcle en une société très rentable au chiffre d’affaires annuel de près de 100 milliards d’euros.




Nissan, qui a dénoncé le « côté obscur » de son patron, a annoncé la tenue d’un conseil d’administration dès ce jeudi pour démettre Carlos Ghosn de ses fonctions.

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.