New York : le pétrole toujours en baisse après quelque dix séances sur le marché des changes

0
126

Depuis 1980, on n’avait pas enregistré autant longue une série de baisse du baril de pétrole, commente-on vendredi dans les milieux financiers à New York. En République Dominicaine, des diminutions significatives allant de RD 5,00 $ pour la gazoline, 3,00 pour le super sans plomb et RD 2,00 $ pour le gasoil, sont enregistrées dans les nouveaux tarifs à venir





New York, vendredi 9 novembre 2018 ((rezonodwes.com))–Sans l’usage du conditionnel, des analystes financiers font remarquer que « deux états de fait fondamentaux sont à la base de la baisse du pétrole pour la 10ème séance consécutive, depuis la fin du mois d’octobre » : une nette hausse de la production mondiale et des inquiétudes sur la demande à venir.

En effet, au cours de clôture de vendredi après-midi, le prix du baril a reculé pour la dixième séance de suite, sa plus longue série de baisse enregistrée depuis les années 1980.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI Texas Light Sweet), pour le contrat de décembre a cédé 48 cents vendredi pour clôturer à 60,19 dollars, son plus bas niveau depuis mars. Il a ainsi perdu plus de 21% depuis son récent pic, le 3 octobre dernier.

Londres




Peu avant la clôture, le prix du baril de Brent coté à Londres évoluait de son côté à 70,16 dollars, en baisse de 46 cents. Il est passé plus tôt dans la journée sous la barre des 70 dollars pour la première fois depuis avril.

Santo Domingo

En République Dominicaine où le dollar s’est échangé vendredi à 49,40 pesos dominicains et ou également hebdomadairement, est publié un nouveau tarif des produits pétroliers, une baisse considérable est à l’ordre du jour.




Les prix des carburants à la pompe vont subir une réduction significative pour la semaine allant du 10 au 16 novembre 2018. Le plus surprenant des nouveaux tarifs adoptés vendredi, est celui de l’essence ordinaire qui a baissé de 5,00 RD $, le premium (super sans-plomb) de 4,90 RD $ et le gaz de pétrole liquéfié qui a perdu 3,00 RD $. sur chaque gallon vendu à la pompe.

Signalons qu’aux Etats-Unis, la production a fortement augmenté ces mois-ci, grimpant selon les derniers chiffres hebdomadaires au niveau record de 11,6 millions de barils par jour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.