New York – Pétrole : Forte chute des prix du baril de l’or noir mercredi après-midi

New York, au lendemain des élections américaines de mi-mandat, le pétrole est au plus bas en 8 mois face à la production record aux USA




Manhattan, mercredi 7 novembre 2018 ((rezonodwes.com))–Pour les américains, il faut remonter à mars 2018 et août pour les britanniques, depuis qu’ils n’ont pas vu le pétrole terminé à son plus bas niveau, respectivement à 61.31 dollars pour le WTI (West Texas Intermediate) et le Brent, à 71.18 dollars.

Les cours du brut ont fléchi après la diffusion des chiffres hebdomadaires de l’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA) faisant état d’une hausse bien plus forte que prévu des réserves de brut aux États-Unis lors de la semaine s’achevant le 2 novembre, le week-end d’avant les élections de mi-mandat.

Les États-Unis ont en effet extrait en moyenne 11,6 millions de barils d’or noir chaque jour sur la période, une augmentation marquée par rapport à la semaine précédente (11,2 millions).




Par ailleurs à Paris, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a appelé mercredi les distributeurs à « répercuter » la baisse des cours du pétrole sur les prix à la pompe des carburants, saluant une initiative en ce sens prise par le groupe Total.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.