Le Ministre Lapin s’offre une petite virée dans les organismes publics du secteur culturel

0
69

Un pèlerinage qui a débuté à l’École Nationale des Arts (ENARTS) et a pris fin au Bureau National d’Ethnologie (BNE)

Port-au-Prince, mercredi 24 octobre 2018 ((rezonodwes.com))– Le Ministre de la Culture et de la Communication, M. Jean Michel Lapin, a entamé, le lundi 22 octobre 2018, une série des visites des organismes autonomes relevant du secteur culturel public. Il a d’abord visité l’Ecole Nationale des Arts (ENARTS) qui représente l’un des outils institutionnels les plus importants de la politique culturelle à prévoir dans notre pays, car l’Enarts a une mission de formation tant de talents que de cadres culturels.




Le Ministre a aussi visité la Bibliothèque Nationale d’Haïti (BNH) où il a été reçu par la Directrice Générale de cette institution, Madame Franceline Cadet Obas et tout le personnel de cette institution culturelle publique en charge de la lecture publique et du patrimoine documentaire du pays.

À propos de patrimoine, le titulaire du Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) a aussi rendu visite à l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National (ISPAN) qui est d’une importance capitale dans le dispositif institutionnel culturel haïtien étant donné son rôle dans la conservation, la sauvegarde, la restauration et la valorisation du patrimoine national et historique bâti, en particulier.

Cette première série de visite a pris fin au Bureau National d’Ethnologie (BNE) où un accueil chaleureux a été réservé au Ministre par le Directeur Général de l’institution, Erol Josué.

Il faut justement souligner, qu’une merveilleuse exposition intitulée  » KwenKay » se tient actuellement dans les locaux du BNE fondé par Jacques Roumain en 1941. L’organisme s’occupant du patrimoine ethnologique du pays a pour attribution, entre autres, de valoriser nos ressources culturelles folkloriques, traditionnelles et populaires.




L’objectif de ces visites a été, d’une part, de rétablir l’ENARTS dans une logique de fonctionnement régulier en attendant d’entamer la construction de ses locaux afin de permettre aux étudiantes et aux étudiants de cette institution de formation artistique publique de vivre leurs arts et leurs talents autrement.

D’autre part, ces visites ont permis au nouveau ministre, même s’il est déjà du sérail, de circuler dans les couloirs des bâtiments culturels publics sous sa responsabilité, et de saluer les Directeurs Généraux, les cadres et le personnel en général.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.