Petro-Caribe : Les élèves de Port-au-Prince ouvrent le bal des manifs de mi-octobre

1
318

Comme le vendredi du carnaval des étudiants donnait le signal des trois jours gras, les lycéens de Port-au-Prince ont improvisé un mouvement de protestation Petro-Élèves dans les rues de Port-au-Prince, une manifestation annonciatrice de celles prévues dans les prochains jours autour du 17 octobre 




Vendredi 12 octobre 2018 ((rezonodwes.com))– Des centaines d’élèves, principalement ceux de plusieurs lycées de la capitale ont gagné les rues vendredi pour protester pacifiquement contre la gestion jugée désastreuse du système éducatif par les actuels dirigeants du pays et pour exiger que la lumière soit faite sur la dilapidation des fonds du programme Petro-Caribe.

En uniforme et avec leur sac d’école, ces jeunes ont parcouru différentes artères de la ville, passant devant le siège de la Présidence et le ministère de l’Éducation Nationale.

« Nous sommes les futurs remplaçants de ces dirigeants, mais ils nous gavent de mensonges. Ils parlent de nouveau secondaire, mais les lycées sont dénués de tout », se sont plaints les élèves.




Ils révèlent que la plupart des écoles sont fissurées et en mauvais état depuis le tremblement de terre. Pourtant, malgré les milliards de dollars de Petro-Caribe et les millions des taxes sur les transferts et les appels internationaux, rien n’a été fait pour permettre aux lycéens d’apprendre dans des conditions acceptables.

1 COMMENT

  1. Zobogi Duvalier a, ake kòlonn inyoran san fwa ni lwa flatèr a li yo, (gade yon peyi m fè sa m pi pito) te pito tchwe pifò pitit a peyi a; pou kenbe yon pouvwa ansasen. Anvan, denpi gouvèlman ape voye jilbwèt, Kòmèrsan te konn koumanse fè: « mache nwa »; konsa ti detayan ozabwa; sosyete a pa ka trape itilite a li. Etidyan inivèrsite pwan lari, pase chache liseyen, pou renmèt politisyen gwo vant lanmonnen pyès a yo. Yo te konn bat: « Tenèb » tou; fè bwi ake vye mamit, poto elektrik, pòt kay; tout bagay ki ka fè bwi; pou moutre yo fache. Aswè, yo te konn fè:  » La rètrèt o flanbo « . Se yon grenn voryen ki toujou vini anpire sityasyon pèp la, ake vye enfliyans, manipilasyon, nan avantaj yon ti bann ansasen. Anfen gen pwiyèr kont malentespwi; pa gen renmèd kont vakabon abiye. Kenbe la!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.