Élections 2022 : Maxo Joseph promet de rapatrier les Haïtiens vivant en République Dominicaine

2
125

« Les Haïtiens en Haïti auront la sécurité de l’emploi, sans avoir besoin d’émigrer dans d’autres pays. Je veux représenter la nouvelle génération pour lancer quelque chose de nouveau, un projet national capable de reconstruire Haïti », a déclaré Maxo Joseph, leader du parti fondé par le maire Wilson Jeudi, Randevou




Mercredi 10 octobre 2018 ((rezonodwes.com))– Arrivé en 7e position aux dernières élections présidentielles haïtiennes, Maxo Joseph, qui espère obtenir en 2022 le fauteuil présidentiel, a déclaré qu’une fois au pouvoir, il réduira drastiquement l’immigration des Haïtiens vers la République Dominicaine et assurera le retour de ses compatriotes vivant dans le pays voisin.

Le leader du parti Randevou, fondé par le maire de Delmas, Wilson Jeudi, a tenu ces propos lors d’une rencontre à New York avec l’activiste Miguel Estrella, président de l’Institut Duartiano et le conseil d’administration de cette institution située aux États-Unis d’Amérique.

Maxo Joseph était accompagné du président de l’organisation ORADE d’Haïti, Frantzy Pierre-Louis et du pasteur pentecôtiste Héctor Castillo, et une délégation de l’église que dirige ce dernier dans le Bronx.




Maxo Joseph, également pasteur d’église, a confié aux Duartiens qu’il profitait de son séjour à New York pour entrer en contact avec la communauté dominicaine et exposer une partie de son programme gouvernemental à des institutions représentatives lors de réunions coordonnées par Castillo.

Joseph a affirmé qu’il va mettre en place un programme conçu pour améliorer l’économie haïtienne et établir un système de sécurité permettant aux Haïtiens de retourner dans leur pays d’origine.

« Les Haïtiens en Haïti auront la sécurité d’emploi, sans avoir besoin d’émigrer dans d’autres pays. Je veux représenter la nouvelle génération pour lancer quelque chose de nouveau, un projet national capable de reconstruire Haïti », a-t-il ajouté.




Maxo Joseph, qui a vécu plusieurs années en République Dominicaine durant sa jeunesse, a révélé que près de 3 000 dominicains vivent en Haiti, principalement dans la zone de Pétion-Ville et a déclaré que si les dirigeants des deux pays travaillent de concert pour faire avancer l’économie de l’île, les deux peuples pourraient vivre chez eux dans le respect sans avoir à laisser leur environnement culturel et social pour cherche ailleurs une vie meilleure.

 

2 COMMENTS

  1. Qui dit Wilson Jeudy dit Sophia Martelly, puisqu’il est son concubin. Qui dit Sophia Martelly dit : Voleurs, pilleurs et dealeurs de drogue. Alors, Monsieur, vous avez un sourire sympa mais nous avons tellement appris du Fatra/poubelle/vomi PHTK que nous n’allons plus voter pour les petits amis de PHTK . Sorry.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.