Gaz toxique – 20 victimes : Ronsard Saint-Cyr révèle l’impuissance du gouvernement!

4
347

Saint-Cyr déplore, mais oublie qu’il a été depuis une quinzaine d’années dans des postes de décisions au niveau de la sécurité intérieure de l’état haïtien 

Port-au-Prince, samedi 6 octobre 2018 ((rezonodwes.com))– Environ une vingtaine de personnes ont été transportées d’urgence à l’hôpital, jeudi, après avoir inhalé un gaz toxique dans un garage à la rue Magasin de l’État.




Selon des informations diffusées par la presse locale, au moins une personne est passée de vie à trépas, alors que les autres ont pu recevoir à temps des soins prodigués par le personnel hospitalier.

Selon le directeur départemental de l’Ouest du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), Dr Martial Bénêche, ce gaz, qui serait du protoxyde d’azote, peut attaquer les yeux, provoquer des toux et même bloquer la respiration.

De son côté, le secrétaire d’état à la sécurité publique, Léon Ronsard Saint-Cyr, n’a pas voulu fournir de détails, se contentant de déplorer cette situation sans indiquer ce que l’état compte faire pour éviter la répétition de tels accidents.




Saint-Cyr, transfuge de Lavalas, a été un haut responsable de la Police nationale et un ancien ministre de l’intérieur sous la présidence de Martelly avant de devenir Secrétaire d’État à la Sécurité Publique.

Pourtant, malgré son long passé de décisionnaire sur le plan de la sécurité intérieure, Saint-Cyr s’est retranché derrière une absence de loi dans le domaine pour expliquer l’impuissance de son gouvernement, avouant par là, qu’il ne s’est jamais penché sérieusement sur la sécurité des citoyens.

 

 

4 COMMENTS

  1. Le masque qui recount sa sale gueule de delinquent est un don des amis d’Haiti. Ce Bonobo de Ronsard de prend pour quelqu’un qu’il nest pas.

  2. Matilda .
    Dans quel pays au monde un GOUVERNEMENT PEUT PREVOIR L’EMANATION D’UN GAZ TOXIQUE ???

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.