Céant, en route vers la Primature, après un vote favorable des sénateurs samedi matin

6
4

Samedi matin, après environ 15 heures d’une séance marathon débutée vendredi après-midi d’une manière houleuse, le sénat haïtien a finalement accordé un vote de confiance à l’énoncé de la politique générale du Premier-ministre nommé, Jean-Henry Céant qui a passé la première étape d’un processus haletant avec 21  voix pour. 5  contre et 2 abstentions




Port-au-Prince, samedi 15 septembre 2018 ((rezonodwes,com))–Pour finalement obtenir les clefs de la Primature, Jean-Henry Céant, doit passer les chercher un peu plus tard dans la journée, chez les députés. Une chambre en majorité acquise à la cause de l’Exécutif.

« Mon gouvernement accordera une attention toute particulière à la finalisation des enquêtes, dans les meilleurs délais, sur l’utilisation des fonds de Petro Caribe » a annoncé le Premier-ministre ratifié par le Sénat, promettant monts et merveilles à la population haïtienne en dépit du tarissement des fonds de Petro Caribe, l’actuel nœud gordien que chacun, habilement par de beaux discours, tente de dénouer sans parler d’ implications directes de l’Ucref et de l’Ulcc.

M. Céant qui se donne pour objectif de remanier la loi de finances 2018-2019, et l’adapter au besoin du moment, prévoit de créer des conditions pour permettre à la jeunesse de nourrir l’espoir d’un lendemain meilleur. Le Premier-ministre, comme un candidat en campagne, a dressé toute une liste de dispositions à prendre pour accompagner les vulnérables.

Pour charmer la diaspora, Céant a admis dans son discours qu’elle constitue un atout de taille et qu’elle fait partie du présent et, certainement,de l’avenir d’Haïti. mais n’a rien mentionné à propos de l’utilisation qui est faite ou qui sera faite des $1.50 et des centimes prélevés sur les minutes d’appels.





« Les défis sont nombreux, et certains prioritaires » a avoué Céant visant à faire valoir « la compétence‘ dans nos institutions.

Le Premier-ministre ratifié par le sénat, samedi matin, n’a pas raté une seule minute dans son discours pour faire les éloges du président Jovenel Moise, et sa « Caravane de Changement« .

« Notre politique étrangère aura également pour tâche de mener une diplomatie au service du développement socio-économique, de la promotion des investissements privés en Haïti, et de la recherche de nouveaux marchés pour nos exportations » a lancé Jean-Henry Céant alors que tout le monde est d’avis que les produits dominicains ont envahi le marché haïtien et que le pays n’exporte presque plus rien.

L’armée d’Haïti dont personne n’entend plus les nouvelles depuis les derniers défilés au Champ-de-Mars, le 7 février dernier, est une réalité, a lancé le notaire Céant tout en précisant que « son gouvernement s’engage à consolider une armée mobilisée à plein dans les grands travaux nationaux« .

Maître Céant, tout en reconnaissant les contraintes de notre économie, selon ses propres constats, est venu dans son énoncé de politique générale, avec de nombreux projets, pour le bonheur de la population. Comme un candidat en pleine campagne électorale, Céant a multiplié les promesses qu’a faites à la même tribune le premier des Premiers-ministres de Jovenel Moise, Dr. Jack Guy Lafontant.

« Notre administration s’engage à renforcer la productivité et la compétitivité de l’économie haïtienne pour placer le pays sur la voie de la prospérité« , a promis l’ancien candidat à la présidence en 2015 de Renmen Ayiti.

Le Premier-ministre Céant a déclaré présider un « gouvernement d’inclusion » malgré la présence au sein de son cabinet de plusieurs repêchés du gouvernement démissionnaire du 14 juillet.




Plus d’un an après la promesse du président Jovenel Moise d’électrifier Les Irois, un rêve toujours endormi, le Premier-ministre Céant croit dur sur fer que tout Haïti sera électrifié 24/24. Le notaire encourage le programme de « Kay pam Klere« , une façon pour lui de se solidariser de la politique de Jovenel Moise.

Céant promet une collaboration étroite avec la presse qu’il entend voir « indépendante« car il est venu au parlement  proposer un contrat social pour sauver la « démocratie » en Haïti.

« Aujourd’hui nous avons, au milieu de cette crise profonde, l’occasion de nous prouver, de prouver à la population et au monde entier, que la classe politique haïtienne peut et doit prendre ses responsabilités« , a conclu Céant qui avait promis en 2015, des milliers d’emplois aux jeunes, dès les premiers 100 jours de sa présidence.

6 COMMENTS

  1. Entre Ceant ou Neant, il n’y a aucune difference. Plus que jamais, le systeme est a’ bout de souffle. KARAKLOU yo paka rapyese l. Je ne vois pas comment Malseant va se distinguer de la carrieriste Pierre-Louis (li nan Petro Caribe) ou un certain Yvon Neptune.

  2. Les belles promesses du Premier Ministre ressemblent à un beau feu de paille qui s’élève dans le beau ciel d’Haiti en ce beau mois d’octobre. Mais que vaut la beauté dans un panorama caractérisé par la laideur de la misère causée par le vol, l’insécurité, la corruption et l’impunité? Si le Premier Ministre avait du coeur au ventre il aurait dû profiter pour dénoncer publiquement cette situation infernale et pour proposer des mesures législatives sérieuses pour forcer les décideurs à être responsables collectivement. Malheureusement on ne ne sent chez lui qu’une laide et lâche complaisance face à l’intolérable

  3. Nou mem bann intelektyel KK, bann san konsyans ki kozé malè péyi dayiti nan foli pouvwa.
    Lorsque la folie du pouvoir manifeste dans vos cerveaux, elle vous rend fous et mentalement drogués.
    Pendant ce temps le pays se retrouve toujours dans un Carrefour de désarroi total avec un peuple toujours dans la crasse; des dirigeants sans pudeur en quête de satisfaire uniquement leurs poches.
    sé nou mem ki toujou ap pran poz nou konn doulè pèp, épi sé nou mem ki toujou vinn ap bolozé sou do l.

  4. Chanm sena sipoze mande seyan dechaj d ban’n lajan MSCRS yo avèk pil lodè yo ansan’m avèk kamyon yo wi avan pou li ta al chita nan primati a

  5. Comme je l’ai dit avant dans un commentaire, Céant est malséant dès le départ, il l’a toujours été. Domestique de Constantin Mayard Paul, associé répugnant d’Aristide, nain intellectuel qui voudrait paraître intelligent; Céant n’est qu’un Jovenel bis qui dit n’importe quoi au peuple.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.