Un haïtien et un dominicain parmi des immigrés arrêtés lors d’une rafle massive de ICE dans 6 États américains

Les autorités fédérales de l’immigration et de contrôle des douanes (ICE) ont arrêté 364 immigrants dans six États du Midwest des Etats-Unis, au cours d’une procédure judiciaire engagée pendant 30 jours qui s’est terminée vendredi, ont indiqué les autorités




Dimanche 2 septembre 2018 ((rezonodwes.com))–La majorité des personnes arrêtées sont originaires du Mexique, avec un nombre record de 236, en outre le Guatemala 54, et le Honduras 40, mais aussi de 22 autres pays: Biélorusse (1), Bosnie-Herzégovine (1), Birmanie (1), Colombie ( 1), République tchèque (2), République dominicaine (1), Équateur (2), El Salvador (2), Allemagne (1), Guinée (1), Haïti (1), Inde (6), Jordanie (1) , Lituanie (1), Moldova (1), Nicaragua (1), Nigéria (3), Pérou (2), Pologne (1), Roumanie (1), Arabie saoudite (1) et Ukraine (2).

Les raids ont été effectués en Illinois, où 134 personnes ont été arrêtées; 52 en Indiana ; dans l’Etat de Kansas, 43; à Kentucky, 60; Missouri, 42 et Wisconsin, 33.

Selon les autorités fédérales, dans l’ensemble de toutes les personnes arrêtées, 187 ont des casiers judiciaires pour des crimes tels que voies de fait, tentative de meurtre, vol, négligence, exploitation sexuelle des enfants, influence, possession de drogue, trafic de drogue, fraude, abus et évasion, vol d’identité, rentrée illégale après expulsion, blanchiment d’argent, entrave à la justice, obstruction à la police, prostitution, viol, agression sexuelle, vol qualifié, intrusion et infractions avec des armes… et la plupart ont été déjà condamnées.




Dans cette liste d’interpellés où l’on retrouve également 1 haïtien et 1 dominicain, 18 sont de sexe féminin et le reste des 346, des hommes.

« Cette opération visait les criminels étrangers, menaçant la sécurité publique et qui. à la fois, ont violé les lois sur l’immigration de notre pays« , a indiqué Ricardo Wong, directeur du bureau régional de ICE à Chicago, précisant que 71 étaient des fugitifs recherchés par les services d’immigration; 97 autres sont rentrés dans le pays sans documents légaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.