Des milliers de dominicains attendus dimanche dans les rues pour dénoncer la corruption

Ils ont une industrie de bananes florissante constituant une grande réserve de devises étrangères. Ils ont chez eux le métro, rien à envier avec les grandes capitales sud-américaines. Dans certains endroits l’électricité est distribuée 24/24 sans de fallacieuses promesses. Leur industrie de tourisme marche assez bien, partout des salles de cinéma et par-dessus tout, un taux de chômage substantiellement réduit à un chiffre. Et pourtant, ils veillent au grain. Des employés de la fonction publique sont soudoyés et des fonds publics sont détournés. Ils dénoncent et demandent des comptes et affirment qu' »il y a plus d’un million de raisons pour marcher contre la corruption et l’impunité« 




Santo Domingo, vendredi 10 août 2018 ((rezonodwes.com))–Le message à faire passer dimanche à travers cette marche pacifique est clair et net, ont annoncé les responsables du Centre Jean XXIII se joignant aux organisateurs de « La Marche des Millions » pour exiger la fin de la corruption et de l’impunité en République Dominicaine.

« Nous ne pouvons plus continuer à compromettre l’avenir de notre patrie en laissant les fonctionnaires publics corrompus se moquer du peuple tout en devenant riches en pillant les caisses de l’Etat« , a soutenu le Centre Jean XXIII invitant tous les dominicains à se joindre au comité-organisateur pour défendre cette noble cause.

Depuis sa fondation, a rappelé le quotidien dominicain El Dia, le Centre Jean XXIII s’est toujours battu pour une gestion gouvernementale honnête, transparente et efficace, quelque soit l’équipe au pouvoir, sans parti pris ou intérêts particuliers.




L’organisation s’est lamentée que le bureau du Procureur (Commissaire du gouvernement) n’ait pas ouvert une seule enquête concernant des affaires dans lesquelles sont cités des noms de fonctionnaires qui ont soumis tardivement des déclarations de leur patrimoine.

Le Centre Jean XXIII pointe aussi du doigt la Chambre des députés qui n’a pas non plus questionné un seul Député n’ayant pas déclaré son patrimoine avant et après son élection.

Il y a plus d’un million de raisons de marcher dimanche dans les rues, a lancé le Centre Jean XXIII dans son message de conscientisation invitant les citoyens dominicains à s’armer de courage pour jouer un rôle actif dans la lutte contre la corruption et l’impunité.




« Dimanche, nous devons nous faire comprendre et faire entendre nos voix à tout régime imposant une vision déformée et distordue de la politique et du service public » a ajouté l’organisme de défense des droits civils dominicain exhortant ses compatriotes à « rêver d’une vie digne que nous méritons et rejetons toutes les choses indignes qui nous entourent« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :