ACVA: une association à but non lucratif au service des personnes du troisième âge

2
45

Lundi 16 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– Inédit dans l’histoire du pays, pour la première fois, une association à but non lucratif, communautaire se donnant pour mission d’œuvrer dans la prise en charge des vieillards voit le jour. Elle a pour nom « Actions Concertées pour une Vieillesse Assurée » et le sigle, (ACVA). Elle sera portée sur les fonts baptismaux le mercredi 18 juillet. En cette circonstance, une messe d’action de grâce suivie du discours de James St. Germain, vice-président de ladite structure à la place de la présidente empêchée, du discours de M. Evil Lavilette, maire de la commune, d’une prestation musicale offerte par l’artiste Guy Amos Marcelin seront au menu. Une vingtaine d’officiels est attendue pour ce bel événement.




L’association dénommée Actions Concertées pour une Vieillesse Assurée est créée à Pestel (2ème commune du département de la Grand’Anse en termes de démographie) le 08 avril de l’année courante par un groupe d’universitaires et de socio-professionnels entre autres; elle s’engage à faire la promotion au respect des droits et à la dignité des Personnes du troisième âge assez souvent victimes des propos discriminatoires ou de stigmatisation. De plus, elle veut apporter son soutien à cette catégorie dont la plupart vivent dans des conditions de vie généralement précaires, rendre un peu agréable leur vie avec ou sans l’aide de leurs familles. C’est pourquoi elle leur offrira des services tels que soins infirmiers à domicile, repas à domicile, service mandataire, planification de succession des biens…

Elle vise principalement les personnes âgées de 60 ans et plus démunies frappés par la paralysie de toutes sortes , souffrant des troubles mentaux, les hypertendus et les diabétiques. Dans sa perspective, elle enrôlera une centaine de vieillards négligés par leurs familles.

L’idée de mettre sur pied cette structure organisationnelle avec pour mission la prise en charge des personnes du troisième âge était venue à l’esprit de Madame Betty Lemite ( infirmière de profession) après avoir visionné un reportage sur YouTube dans lequel un vieillard expliquait à un ministre qu’il n’a rien consommé depuis environ trois (3) jours. Empathique, elle a caressé, depuis lors, ce rêve qui, actuellement, est sur le point d’être une réalité. Elle est également créée pour combler le vide constaté en ce domaine et accompagner le Ministère des Affaires Sociales dans sa politique définie en ce sens.




ACVA compte pour le moment vingt-quatre (24) membres à son actif. Ils sont pour la plupart des personnels de santé, des professionnels en sciences humaines et en sciences administratives. Elle compte couvrir dans un avenir très proche tous les départements géographiques du pays. Une levée de fonds est par conséquent lancée sur sa page Facebook https://web.facebook.com/ACVA-Haïti en vue de trouver de moyens financiers capables de compléter l’enveloppe destinée à la prise en charge des personnes ciblées.

Il importe de rappeler que la population du troisième âge représente en Haïti plus de 7% de la population totale, selon l’ONU. 71% vivent en milieu rural et 53% des personnes âgées recensées après le 12 janvier 2010 sont des femmes.

James St. Germain

jamesstgermain19@yahoo.fr

2 COMMENTS

  1. Il a fallu des particuliers pour demarrer cette institution necessaire a toute societe d’etres humains. Nous avons des senateurs qui coutent chacun $165,000 US par mois! Des fils de pute, pour la plupart des incultes analphabetes et du simple vomi. Pourquoi nos vieux finissent tous comme des martyrs dans la pauvrete et la maladie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.