G7 : 3 milliards $ pour investir dans des activités profitables aux femmes!

0
224

Samedi 9 juin 2018 ((rezonodwes.com))– Un nouvel engagement de taille a été annoncé par les institutions de financement du développement (IDF) des pays du G7 sur la mobilisation, d’ici 2020, d’une somme de trois milliards de dollars U.S. en vue de l’investir dans des activités commerciales qui profiteront à des femmes.




Le Défi 2X : du financement pour les femmes (‘Défi 2X’) – voir www.2XChallenge.org, est un projet ambitieux qui invite les IFD à mobiliser leurs propres fonds, de même que des capitaux privés, et à débloquer les ressources qui contribueront à l’essor des femmes comme entrepreneures, comme dirigeantes d’entreprise, comme employées et comme consommatrices de produits et services qui favorisent leur participation économique.

Les IFD des pays du G7 – FinDev Canada, du Royaume-Uni (CDC), des États-Unis (Overseas Private Investment Corporation – OPIC), de l’Italie (Cassa depositi e prestiti – CDP), de la France (Proparco) et du Japon (JBIC et JICA), avec le soutien de l’Allemagne (DEG) – useront de moyens novateurs, y compris le financement mixte, pour soutenir des investissements et des initiatives qui offrent aux femmes de pays en voie de développement un accès à des occasions de leadership, des emplois de qualité, du financement et du soutien à l’entreprise.

Les fonds soutiendront les investissements et les entreprises qui offriront aux femmes des pays en voie de développement un accès à des occasions de leadership, des emplois de qualité, du financement, un soutien à l’entreprise ainsi que des produits et services qui favorisent leur participation économique et leur inclusion.




Les IFD participantes organiseront une plateforme en ligne (www.2Xchallenge.org) afin de suivre publiquement les progrès des participants et coordonneront les efforts faits par d’autres participants au Défi 2X. Les institutions feront état des progrès du projet dans un an.

Des études ont démontré à maintes reprises que les femmes jouent un rôle clé dans la prospérité économique et la stabilité mondiale.

Dans son rapport de 2015 intitulé The Power of Parity: How advancing women’s equality can add $12 trillion to global growth, le McKinsey Institute prévoyait une croissance du PIB de 700 milliards de dollars pour l’Afrique subsaharienne et de 2600 milliards de dollars pour l’Amérique latine, d’ici 2025, si l’écart entre les sexes est comblé.




Un an plus tard, soit en mars 2016, la croissance prévue du PIB dans le monde – pour 2025 – passerait plutôt de 12 à 28 milliards de dollars, selon le Stanford Social Innovation Review, si l’écart entre les sexes était comblé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.