France: L’ex-président Sarkozy mis en examen pour « corruption passive », à l’issue de sa garde à vue

Après 48 heures qu’il a passées en garde à vue, mais a tout de même pu dormir chez lui, la nuit dernière, selon France Info, l’ex-président français Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de fonds publics libyens. L’ancien numéro Un français reste sous contrôle judiciaire




Paris, mercredi 21 mars 2018 ((rezonodwes.com))-Selon des informations diffusées mercredi soir par le journal français Le Monde, l’ancien Président de la République française, Nicolas Sarkozy, a été mis en examen, à l’issue de sa garde à vue le 21 mars 2018.

Le journal, très affirmatif, rapporte que M. Sarkozy a été mis en examen pour les chefs d’accusation de corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de fonds publics libyens. L’ex-chef de l’État a également été placé sous contrôle judiciaire.

Par ailleurs, le président Nicolas Sarkozy « a nié les faits qui lui sont reprochés« , a indiqué une source judiciaire à France Info. Toutefois, Saïf al-Islam, le deuxième fils de l’ancien président Mouammar Kadhafi, a annoncé « être prêt à témoigner contre Nicolas Sarkozy« , selon des médias de la capitale libyenne.




Rappelons que l’ex-président Sarkozy qui a quitté l’Elysée en 2012, a été placé le 20 mars en garde à vue dans les locaux de l’office anticorruption (Oclciff) à Nanterre (Hauts-de-Seine), dans le cadre de l’enquête sur le financement libyen de la campagne présidentielle de 2007.

Notons également que depuis que Mediapart et Le Monde ont révélé l’information, c’était la première fois que l’ancien chef de l’État était entendu dans le cadre de cette affaire depuis l’ouverture d’une information judiciaire en avril 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :