Voyage Haïti-Chili : Qui en profite réellement?

7
966

par Came Stefada Poulard

Ces deux dernières semaines, beaucoup d’Haïtiens sont renvoyés chez eux




Mardi 27 février 2018 ((rezonodwes.com))– L’aéroport international Arturo-Merino-Benitez, situé dans la commune de Pudahuel, dans l’agglomération de Santiago, la capitale du Chili, reçoit quotidiennement en moyenne 110 Haïtiens selon ce qu’a renseigné la PDI (Police d’investigation) au Chili.

Ces Haïtiens qui quittent leur pays natal pour s’y établir n’ont pas besoin de visas, mais doivent avoir, comme argent de poche, une somme qui est fixée à mille (1000) dollars américains suivant les conditions établies par l’État chilien pour tout étranger désireux de rendre visite.

A côté de cette condition, l’immigration chilienne a le droit de passer un interrogatoire au visiteur en vue de s’enquérir sur le lieu de séjour, le nom de la personne d’accueil et autres.

Les autorités chiliennes commencent à découvrir malheureusement les astuces de certaines agences provenant d’Haïti, qui profitent de ce voyage pour renflouer leurs poches au détriment du voyageur et des hôtels. En effet, certaines agences prennent l’argent du voyageur, lui donnent le nom d’hôtel où il va séjourner. Mais, quand le consul va vérifier, il découvre qu’aucune réservation n’a été effectuée pour le séjour à l’hôtel.




Ces deux dernières semaines, beaucoup d’Haïtiens sont renvoyés chez eux surtout dans ces circonstances.

Ces agences prêtent aussi de l’argent au voyageur et ce dernier remet l’argent à un agent vivant au Chili qui vient l’accueillir à l’aéroport. Elles procèdent aussi d’une autre manière : Aussitôt arrivé à l’aéroport, le voyageur cherche une maison de transfert située toujours dans l’enceinte et rembourse l’argent du coup.

Et finalement, ces voyageurs ne dépensent pas leur argent pour payer l’hôtel, l’argent de poche non plus. Tout par et pour l’agence! Et ils vont se retrouver dans des communes comme Quiricula, Pedro Aguirre Cerda, San Bernado, Cerro Navia et autres où existe déjà une communauté haïtienne qui les accueille et va leur indiquer comment procéder pour s’en sortir après ce long voyage d’une durée de 10 heures qu’ils ont fait en quête d’une vie meilleure.

Face à ces agissements, il faut s`attendre à des réactions plus sévères des autorités chiliennes qui sont informées de ces manœuvres de la part des agences, surtout le 11 mars un nouveau président de tendance droite prendra les rênes du pouvoir au Chili. L’État chilien pourrait décider à n’importe quel moment de revoir sa politique migratoire.

De plus, il convient de rappeler les mots forts du nouveau président chilien Sebastian Pinera. Avant de remporter les élections avec 54% contre le Sénateur et ancien journaliste Alejandro Guiller (45,43%) il eut à déclarer : « Jamais Chili ne deviendra comme Haiti ».




Ancien président de 2010 à 2014, Sebastian Pinera est le premier chef d’État de la droite depuis la fin de la dictature d’Agusto Pinochet. Le 11 mars 2018, le principal actionnaire de la compagnie Lan Airlines va prêter serment et remplacera Madame Michelle Bachelet de la gauche.

Le Chili vire à droite à un moment où la situation des migrants haïtiens, de plus en plus nombreux aujourd’hui, suscite des débats. Les Haïtiens surnomment déjà le nouveau président « Deuxième Trump ».

Cette appellation en dit long sur l’avenir des Haïtiens au Chili.

Came Stefada Poulard

7 COMMENTS

  1. Cet article est un veritable fourre-tout. Les agences se font de l’argent, il est vrai. Mais, elles rendent beaucoup plus de services à des citoyens désespérés et désireux de quitter Haiti a tout prix.
    Pour se rendre au Chili, le tarif minimum est de 2100 dollars, à savoir 1100 dollars américains pour le billet et la reservation d’hotels et 1000 dollars comme argent de poche. Les agences vendent leur billet jusqu’à 1500 dollars quand le voyageur est incapable de disposer de son propre argent de poche.

    La question de reservation d’hotels est bien reelle. 99% de ceux qui partent au Chili n’ont jamais passé une nuit dans un hotel. Ils sont accueillis à leur sortie de l’aeroport par des connaissances ou une connaissance de leurs proches.
    Ce sont plutôt les agences qui se trouvent au Chili qui ont commis l’erreur d’inscrire leurs passagers pour une journée sur la liste d’un meme hotel. Souvent le nombre d’inscrits depasse quatre fois le nombre chambres disponibles. Cela arrive par le fait qu’ils ont rempli juste un papier et le rendre au voyageur. L’hotel n’est au courant de rien.
    Apres quelques temps, Les astuces sont perimés. Dans l’intervalle, Les autorités, la societes civile et le secteur d’affaires se parlent. Let manque à gagner pour les hotels est au menu. Le secret est connu. De nouvelles dispositions sont prises. Les nouvelles applications sont effectives. D’où le renvoi des haitiens dont Les reservations d’hotels sont fausses. Ensuite, ceux qui disposent d’une reservation, mais qui remplissent le formulaire de l’immigration en ajoutant l’adresse d’une proche au lieu de l’adresse de l’hotel, sont renvoyés chez eux. Certains aussi sont renvoyés pour mauvais comportement, indiscipline. Ils refusent de faire la queue.
    Les voyageurs seront les derniers à profiter de leurs voyages. Ils en tireront profit au fil des ans. Mais Les vrais gagnants pour l’instant, c’est le Chili à travers LAW, Juan, la grosse main-d’oeuvre haitienne (metiers, connaissances intellectuelles, forces brutes). Les agences en profitent aussi largement.

    Comme on le sait, l’arrivée du nouveau président risque de créer des ennuis pour les migrants haitiens, mais jusque-là, les haitiens se fient à leurs reflexes pour survivre.

    • Ou di tout sam te gen pou te di sou atik sila. An reyalite mwen kom direkte ajans, mwen te nan ayeropo an le yo tap voye tounen 42 ayisyen sa yo jou 20 fevrier a. Se yon nouvo direkte PDI ki enstale ki ap mete prensip konsa. PDI telman we fo Rezevasyon Otel, li jus kite enpe pase apre li chwazi kenbe 42, li di sa kategorikman, li dil pap kite res yo antre paske yo paka kontwole fo Rezevasyon Otel, te menm gen plizye responsab otel nan chili ki te pote lis rezeve yo bay PDI. Konsey kem te ka bayo, se Desann epi pase omwen yon nwit nan otel

      • Mw salye konsèy ou yo e m ou gen rezon, disiplin sa yon vèti frè m yo pa itilize malgre yo konnen li.
        Kisa w panse DG sou kesyon sa a. Vwayaj Chili a pou knye a la a. Paske mw deja ht biyè e rezèzasyon m nan menm, mw t dwe kite ayiti 12 mas

  2. Mw salye tt èntènot yo. Sa di anpil wiii, lè yon moun vann tt sa li t gen, epi pou yo voyel tounen d bwa balanse, li vin pi pòv, eee li vin fè peyi pi pòv tou. Plis pase 150 000 gd, gen anpil bgay moun sa t k reyalize avel.

  3. Sali! Si yon moun pase pa sendomenk, eske li pap pi fasil pouw antre chili? Ou byen si ou achte viza chili etan sendimenk, eske li pap pibon pouw rive fasil? Mesi

  4. Bonjour tout mou n! Situation sa panik anpil wi. Eske wap riske ? Esi yo ta voyew tounen saw pral fe apre? E fok mwen ale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.