George W. Bush confirme l’ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016

1
175

L’ancien président américain George W. Bush a accusé jeudi la Russie d’ingérence dans l’élection présidentielle de 2016, qualifiant Vladimir Poutine de « brillant stratège »




Interrogé en marge d’une conférence économique à Abou Dhabi, la capitale des Emirats arabes unis, George W. Bush a estimé qu’il existait des preuves évidentes que les Russes s’étaient immiscés dans le processus électoral américain, ajoutant ne pas pouvoir dire si cela avait influé sur l’issue du scrutin.

« Mais ils s’en sont mêlés, et c’est dangereux pour la démocratie », a-t-il dit, ajoutant que la Russie soviétique faisait déjà la même chose durant la guerre froide et avait pour habitude de chercher à manipuler l’opinion.




Donald Trump se débat depuis son investiture dans les méandres de « l’affaire russe ». Les autorités russes ont démenti à maintes reprises être intervenues dans la campagne présidentielle. L’actuel président nie pour sa part toute collusion entre son équipe de campagne et Moscou.

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.