7 mois de retard à Les Irois – Jovenel Moise promet l’électricité avant le 7 février

La baguette magique de l’électricité 24 sur 24 n’ayant pas fonctionné comme il le fallait pour les Irois, le président Jovenel Moise a dû renvoyer plusieurs fois l’inauguration d`une centrale électrique promise pour le 17 juillet 2017 aux habitants de Les Irois

Port-au-Prince, mercredi 24 janvier 2018 ((rezonodwes.com))–Le président, déterminé à honorer une partie de sa promesse, a effectué plusieurs visites sur le terrain afin de vérifier l`état d`avancement des travaux et de galvaniser l`énergie des travailleurs œuvrant à la matérialisation de la première étape de son rêve cher : Fournir de l’électricité 24 sur 24 partout en Haïti.

Le samedi 20 janvier dernier, l`infatigable chef de l`état, accompagné de son Premier ministre, Jacques Guy Lafontant, a encore visité la Centrale électrique des Irois toujours en construction, alors qu’à Miami, le 16 juin 2017, Jovenel Moise avait promis « dans un mois jour pour jour que tous les foyers et les rues de Les Irois devraient être éclairés« .

Cette visite d’évaluation a permis au Président Moïse d’instruire les responsables de chantier d’adopter toutes les mesures jugées utiles afin de rendre opérationnel la Centrale avant l’expiration des nouveaux délais impartis.

Selon le service de presse du Palais national, la Centrale électrique des Irois qui utilise l’énergie éolienne et l’énergie solaire pour la production d’électricité, participe de la volonté de l’Administration Moïse-Lafontant de respecter les règles écologiques mondiales en explorant d’autres sources énergétiques plus propre capables de faciliter l’alimentation du pays en courant électrique 24 h sur 24.




Aussi, le chef de l’État a-t-il tenu à rappeler à la population des Irois que les consommateurs de courant électrique devront payer pour l’énergie utilisée afin d’aider à pérenniser ce projet novateur, visant à améliorer définitivement les conditions de vie de la population. Une mesure que l`Ed`H n`arrive pas encore à faire respecter dans la région métropolitaine et qui entraîne des déficits de plusieurs millions de dollars américains par an à l`état haïtien.

Par ailleurs, le Président Jovenel Moïse a passé des instructions au directeur général de l’EPPLS, Yvon Buissereth, en vue de construire rapidement une vingtaine de maisons pour accueillir les familles limitrophes du site logeant la Centrale électrique qui devront être incessamment déplacées pour des raisons de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.