A Paris, Jovenel Moise se réunit avec des chefs d`entreprises français et haïtiens

3
549

« Je félicite les membres du secteur privé haïtien qui m’accompagnent à Paris et qui ont une importante réunion, aujourd’hui, avec leurs homologues du MEDEF. Je salue la pertinence des échanges et les perspectives d’avenir qui ont été dégagés », a tweeté le président Moise




Lundi 11 décembre 2017 ((rezonodwes.com))– Le Président de la République, Monsieur Jovenel Moise, accompagné d’une délégation d’entrepreneurs Haïtiens, a eu ce lundi une importante réunion de travail avec le Conseil des chefs d’entreprise France- Amérique centrale Caraïbes, co-présidé par M. Jean Philippe Thenoz, représentant du Conseil au sein de MEDEF International, Directeur central du Group Business Development ainsi que M. Paul Olivier, Vice- Président du Conseil France Amérique Centale et Caraibes de MEDEF International et Directeur du Développement Saget.

Cette rencontre vise à renforcer davantage les investissements français en Haïti, de l’avis de M. Thenoz qui a présenté pour la délégation haïtienne l’ensemble des entreprises présentes à cet événement, et désireuses de conforter leur présence en Haïti.

Pour sa part, le Chef de l’Etat a félicité les membres du secteur privé de la délégation haïtienne et a salué la pertinence des échanges, tout en dégageant les perspectives d’avenir.

Le Président de la République a également rappelé les secteurs prioritaires de son administration, savoir, la maîtrise de l’eau de surface, l’Énergie, l’Environnement, l’agro-industrie, le Tourisme, l’élevage, le textile et le développement urbain.




Investir en Haïti, comme partout ailleurs, demande des prérequis, à fait remarquer le Chef de l’Etat qui a souligné le fait qu’Haiti vient de promulguer un ensemble de lois pour améliorer le climat des affaires, faciliter le commerce et se conformer aux normes internationales. De nombreux projets de loi, des accords et conventions, dont l’APE, sont à l’étude au Parlement. En ce qui a trait à l’APE, le Président a fait savoir que le secteur haïtien des Affaires est favorable à l’adoption de ce texte avec certains accommodements.

Il a aussi mis l’accent sur un certain nombre d’avantages incitatifs mis en place par l’Etat haitien pour attirer les investisseurs dans différents secteurs, notamment:

– La possibilité d’exonération totale d’impôts sur le revenu pour une période de quinze (15) années consécutives;

– La possibilité d’obtenir une franchise douanière et fiscale sur les importations de biens d’équipements et de matériels nécessaires à l’implantation et l’exploitation de l’entreprise;

– La possibilité d’exonération des taxes sur la masse salariale.

Sous le leadership du Président de la République, le gouvernement haitien préconise le partenariat public privé, le “Build Operate and Transfer (BOT), les concessions, qui sont, en plus des investissements classiques, des opportunités gagnant-gagnant à la fois pour les entreprises étrangères et pour Haïti.




En fin d’intervention, le Président de la République a réitéré sa volonté d’œuvrer, sans relâche, pour attirer les investissements directs étrangers en Haïti et a, du coup, invité les membres du MEDEF à y effectuer une visite de prospection, tout en leur garantissant l’accompagnement technique et les démarches réglementaires du Centre de Facilitation des Investissements (CFI).

Photo de Fredeline Phiscien.

3 COMMENTS

  1. Kombat Insekirite a avan w envite chefs d`entreprises français et haïtiens en haiti pou vini envesti. Twop krim nan pays toupatou. Pou kombat krim sa yo tout gwo neg ki finanse/arme bandit sa yo dwe nan prizon. E tout gwo neg sa yo se Palmante/ansyen dignete leta/ mulat ak lajan/drogue dealers. Tout demache Jovenel yo, ki pa mauvais en soi, se:Mettre la charrue avant les boeufs :Cette expression date du XVIe siècle. Elle fait référence au repos du paysan qui démonte la charrue pour la mettre devant les bœufs, signifiant ainsi la fin du labeur. Réaliser ce geste le matin avant d’aller travailler serait faire preuve d’illogisme, les choses seraient faites dans le désordre.

  2. Ann pale bon jan Kreyòl! “Dirijan” abolotcho yo envite boujwa/kapitalis Franse pou vin etabli endistri ann Ayiti pou pran piyay mendèv bon mache a menm jan ak kapitalis Ayisyen yo. Yo pap gen pou peye okenn taks epi frè ladwan a leta. Kidonk, se avantaj bab ak moustache tèt kale!

    Yap anfonse peyi a pi rèd anba joug dominasyon peyi kolon enperyalis yo olye yo konsevwa yon devlopman otonòm, endepandan ak souvren peyi a. Sèl sa yo pwòp se vòlè lajan peyi a epi al fè mandyan nan pye tab lòt peyi tankou de pariya. Yo sòt gagote prèske 4 milya dola vèt fon petwokaribe a ki te kapab mete peyi a trè lwen sou vwa yon devlopman otonòm. FÒK YO PEYE SA CHÈ, E TRÈ CHÈ!!!

    Mezanmi, kilè bann fo “dirijan” sa yo ap aprann lawont? Kilè yap aprann gen diyite? Kilè yap aprann entegrite? Kilè yap aprann amou pwòp? Epi kilè Pèp Ayisyen ap koupe fache ak “dirijan” ENSOUSYAN AK SAN KONSYANS SILA YO?

  3. Avis de recrutement 2017-2018

    La société Great Wall Motors lance au titre de l’académie
    2017-2018 un recrutement en recherchant des gents qui ont au moins un diplôme scolaire et autre diplôme pour travailler dans cette société. Apres vos inscription Certain papiers sont à fournir gratuitement au postulant de cette année comme : le billet d’avion aller-retour, carte de séjour,hébergement et l’aide pour sont visa (Pays de provenance-ANGLETTERRE LISBURN).Contacter le chef représentant pour votre inscription :

    E-mail: africagreatwallmotors@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.