Corée du Nord/Missiles: De nouveau tir effectué mardi sur une portée de quelque 1,000 km

0
563
-- AFP PICTURES OF THE YEAR 2017 -- This undated picture released from North Korea's official Korean Central News Agency (KCNA) on September 16, 2017 shows North Korean leader Kim Jong-Un inspecting a launching drill of the medium-and-long range strategic ballistic rocket Hwasong-12 at an undisclosed location. Kim vowed to complete North Korea's nuclear force despite sanctions, saying the final goal of his country's weapons development is "equilibrium of real force" with the United States, state media reported on September 16. / AFP PHOTO / KCNA VIA KNS / STR / South Korea OUT / REPUBLIC OF KOREA OUT ---EDITORS NOTE--- RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO/KCNA VIA KNS" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS THIS PICTURE WAS MADE AVAILABLE BY A THIRD PARTY. AFP CAN NOT INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, LOCATION, DATE AND CONTENT OF THIS IMAGE. THIS PHOTO IS DISTRIBUTED EXACTLY AS RECEIVED BY AFP. / - AFP PICTURES OF THE YEAR 2017 -

« We’ll take care of it » [Nous allons nous en occuper], a lâché mardi soir le président Donald Trump à l’annonce par le Département américain de la Défense d’un nouveau lancement de tirs de missile balistique intercontinental par la Corée du Nord. Le Conseil de Sécurité, à ce sujet, se réunit mercredi matin à New York à la demande des américains, des japonais…




Washington DC, mardi 28 novembre 2017 ((rezonodwes.com)).- Le missile aurait été tiré depuis Sain Ni en Corée du Nord et a parcouru environ 1 000 km avant de retomber en mer du Japon, a précisé dans un communiqué Robert Manning, porte-parole du Pentagone.-« Après le lancement des missiles par la Corée du Nord, il parait plus important que jamais de financer notre gouvernement et notre armée » a écrit Donald Trump, mardi soir sur son compte Twitter qui s’est également entretenu par téléphone avec le premier-ministre japonais pour discuter, ce qu’il appelle, de sérieuses menaces de Pyongyang.

La Corée du Nord a tiré mardi un missile balistique, ont déclaré les Etats-Unis et la République de Corée qui ont officiellement confirmé ce lancement. Par ailleurs, des estimations conduites tant par le Département américain de la Défense que par l’état-major interarmées de la République de Corée, ont révélé que le dernier missile en question, avait été tiré mardi à 13H17 UTC, c’est-à-dire mardi 18H17 GMT, ou mercredi à 03H17 heure de Séoul.




Le missile resté actif pendant plus de 50 minutes, après son lancement, est finalement retombé dans la mer du Japon. « Il aurait été tiré depuis Sain Ni en RPDC, et a parcouru environ 1 000 km avant« , a précisé dans un communiqué Robert Manning, le porte-parole du Pentagone.

En Corée du Nord, l’état-major interarmées a déclaré qu’un « missile non identifié » avait été tiré depuis un site proche de Pyongyang, dans la province du Pyongan du Sud. Selon eux, « l’armée de la République de Corée a répondu par un « tir de précision » au moyen d’un missile« .

D’un autre côté, le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson. a déclaré que « des solutions diplomatiques restent ouvertes et viables pour le moment ».

 

 




Rappelons que ce tir de missile survient une semaine après que les Etats-Unis ont à nouveau décidé de classer officiellement la Coré du Nord comme « Etat soutenant le terrorisme« , et de lui imposer une nouvelle série de sanctions.

Photo d’archives de Kim-Jong-un

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.