Un économiste européen émerveillé par le dollar haïtien!

6
1265
Le dollar haïtien n’est pas une monnaie virtuelle mais une monnaie imaginaire. Par Michel Santi, économiste(*).

Haïti se distingue dans l’univers monétaire. Ce pays dispose en effet du dollar haïtien qui n’est pas une monnaie virtuelle mais qui, étrangement, est une monnaie imaginaire ! Le propre de l’imaginaire étant – par définition – de n’avoir pas d’existence matérielle, il n’en reste pas moins que la plupart des transactions en Haïti se calculent en dollar haïtien tandis que les règlements en monnaie sonnante et trébuchante se font en gourdes ou en dollars américains.

Fiction monétaire et agilité mentale





Michel-Rolph Trouillot avait tort de déclamer que « Haïti n’est pas étrange, mais que c’est la fiction de l’exceptionnalisme haïtien qui l’est ». Cette gymnastique cérébrale pratiquée à longueur de temps par les Haïtiens est, de fait, exceptionnelle et révélatrice chez eux d’une agilité mentale que bien d’autres peuples leur envieraient. Pour autant, ce mérite – et cette admirable faculté de conceptualiser – n’ont pas l’air d’être appréciés à leur juste valeur, y compris par les Haïtiens eux-mêmes. N’a-t-on pas lu un certain Monsieur Boyer écrire en 2012 dans un des journaux haïtiens nationaux : « Quoi que nous fassions, nous n’arrivons pas à nous défaire d’une fiction: le dollar haïtien » ? Fiction néanmoins très terre-à-terre car les commerces facturent en dollars haïtiens mais n’acceptent que des règlements en gourdes au cours fixe de 5 gourdes pour 1 dollar haïtien.

Imaginaire et identité haïtienne

Cet exercice d’équilibriste incessant semble représenter un élément central dans la compréhension de la dynamique du peuple haïtien. Ce n’est certes qu’une singularité monétaire mais elle en dit long sur la relation existant dans ce pays entre son imaginaire national, son économie populaire et l’argent. J’irai même plus loin car la persistance au fil du temps de cette monnaie imaginaire, en dépit de multiples tentatives intérieures et étrangères de l’éradiquer, est incontestablement une affirmation – ou une réaffirmation ? – de leur identité nationale.

___


(*) Michel Santi est macro économiste, spécialiste des marchés financiers et des banques centrales. Il est fondateur et Directeur Général d’Art Trading & Finance.

Il est également l’auteur de : « Splendeurs et misères du libéralisme », « Capitalism without conscience », « L’Europe, chroniques d’un fiasco économique et politique », « Misère et opulence ». Son dernier ouvrage : «Pour un capitalisme entre adultes consentants», préface de Philippe Bilger.

Sa page Facebook et Twitter.

Lire l`article original sur le site  https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/voyage-en-haiti-759368.html

 

6 COMMENTS

  1. J’ai le souvenir d’un règlement de sinistre dans une brasserie d’Haïti pour lequel l’expert missionné de Paris a estimé les dommages en dollars haïtiens et présenté le règlement pour un même montant en dollars US. J’ai à l’époque, heureusement rectifie cette erreur involontaire due à la complexité de la situation monétaire locale en payant en gourdes au taux de 5 pour un dollar haïtien.

  2. Cet imaginaire Haitien passe pour le rèel haitien dèrivè du surèel religieux. Le degrè d’ignorance est tellement èlevè que toutes allègations circulent comme vèritè absolue, avec ou sans fondement.

  3. Il y a une vraie exception haïtienne sans exceptionnalisme imaginaire, c’est la fondation d’Haiti comme unique pays créé par des esclaves victorieux. Le reste hélas, c’est le particularisme, l’inflation de la bêtise chez les fils indignes de ces vrais grands qui ont fondé le pays. Ce dollar ht, c’est une des créations des élites les plus sottes de la terre qui dirigent ce pays.

  4. C ‘est très grave. Il faudrait surtout analyser les vraies causes de ce problème. Ne Doit on chercher ces causes dans la période avant 1986 où Haiti avait bénéficié d’un taux de parité fixe équivalent à 5 gdes pour $ us1????

    • c’est exact. Car a l’epoque, HTG 5 valait un dollar américain. en ce temps là, on pouvait avec $10.00US payé un bien coûtant 50.00 HTG, d’ailleurs, pendant longtemps on utilisait les centimes americains comme si c’était de la monnaie locale.
      la dévaluation de la gourde par rapport au dollar us a éte faite tellement brutale et rapide que nous gardons encore l’habitude de cette aquivalence.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.