Arrêté en Haiti, Jean Claude Laporte va être transféré aux États-Unis

4
1050
  • Port-au-Prince, lundi 27 novembre 2017 ((rezonodwes.com))– Les sénateurs vont-ils empêcher le transfert de Jean Claude Aimé Laporte pour les États-Unis, comme ils ont tenté de le faire pour Guy Philippe? Nos pères conscrits vont-ils convoquer le ministre de la justice au parlement ou voteront-ils une nouvelle résolution pour condamner cette pratique?




    Jean Claude Aimé Laporte, né le 10 juin 1949 a été arrêté dans la nuit du 23 au 24 novembre 2017 par la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) suite à un mandat d`arrestation émis aux États-Unis à son encontre le 13 août 2013, avec une possibilité de caution de 100 000 dollars américains.

Laporte, accusé d`avoir violé et engrossé sa petite fille de 14 ans à Miami détient également la nationalité américaine, mais est venu se réfugier en Haiti depuis plus de quatre ans afin d`échapper à la justice américaine.




Il sera bientôt extradé pour être jugé aux États-Unis.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

4 COMMENTS

  1. C’est Haïti qui a le droit de le juger. Haïti est un pays et une nation. Les lois haïtiennes ne doivent pas être soumises aux étrangers. Pour gouverner un pays. Il ne faut pas répondre par oui pour les intérêts. Dans la vie il faut savoir dire que l non le mal. C’est tout.

  2. Ce délinquant sexuel se cache depuis en haiti, parce que la justice et la police haïtiennes sont parmi les plus corrompus du monde.

  3. Il est un citoyen américain et le crime a été commise sur territoire américain,il ne devrait y avoir aucun débat.

    • Bien dit Raythomas, ce n’est pas la peine de faire tout un plat avec cette affaire de viol, il mérite d’être jugé et condamné pour ce qu’il a fait à sa propre fille, c’est très malsain de sa part.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.