Le ministre Cadet lauréat du prix littéraire Joseph D. Charles 2017

1
642

Réception du prix littéraire Joseph D. Charles 2017 de la Bibliothèque Georges Cassera du Limbé par son lauréat, Pierre Josué Agénor CADET

Vendredi 17 novembre 2017 ((rezonodwes.com))– La cérémonie s’est déroulée le mercredi 15 novembre à Limbé au local de la Bibliothèque en présence de plusieurs notables de la ville, de responsables d’universités, de professeurs et d’élèves.




« Dans l’enfer du paradis » est l’ouvrage de l’auteur qui a retenu l’attention du jury. Une peinture de la réalité haïtienne dressant un tableau de ce merveilleux pays, Haïti, devenu un enfer par le comportement de ses habitants.

C’est la 16ème édition du prix littéraire Joseph D. Charles depuis son institution en 2002. Parmi les ex récipiendaires, on peut citer, entre autres, Yanick Lahens (2015), Lionel Trouillot (2008), Claude C. Pierre (2012), Jean Claude Fignolé (2009), Frankétienne (2004).

Le lauréat du prix littéraire Joseph D. Charles, actuel ministre de l’Education nationale, a reçu un accueil chaleureux dans la ville et fut chaudement applaudi pour ses initiatives dans le secteur de l’éducation.

Le principal responsable de la Bibliothèque, Clément Benoît 2, a salué le choix du jury du prix Littéraire Joseph D. Charles 2017 qui a voulu récompenser le travail de l’auteur qui en est aujourd’hui à son 25ème ouvrage abordant plusieurs genres littéraires.




Pierre Josué Agénor CADET se réjouit de cet honneur fait à sa personne pour son travail d’écriture. Il a invité les jeunes à s’inspirer de ce genre d’initiative et à s’investir dans la lecture et les bons choix éducatifs pour bien préparer leur avenir.

1 COMMENT

  1. M ka dakò peyi d Ayiti tounen yon lanfè pou pitit li yo. Sepandan, m pa dakò ke se tout moun ki abite nan peyi a ki lakòz. Se plito boujwa yo, grandon yo, ak politisyen abolotcho yo sou lobedyans peyi kolon enperyalis yo ki lakòz. Pèp Ayisyen a se viktim konpòtman kriminèl, pouri “dirijan” nou yo kap trete peyi a tankou yon savann e ap kondui nou nan labim.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.