Des intellectuels dominicains appellent à la destitution de Medina pour « dictature de l’impunité »

0
584

C’est presque partout que des citoyens conséquents et conscients du ravage qu’occasionne le phénomène de corruption dans un pays, soulèvent leur voix. Comme pour signifier au président Danilo Medina que le mandat présidentiel appartient au peuple, un groupe d’intellectuels et professeurs dominicains manifestent dimanche pour exiger sa démission à cause, affirment-ils, d’ « une dictature de l’impunité » imposée à leur nation




Santo Domingo, vendredi 17 novembre 2017 ((rezonodwes.com)).- Les signataires de cette convocation à manifester dimanche font appel à un « accord de citoyenneté« , afin, disent-ils, de créer des conditions politiques et normatives pour parvenir à la destitution de Medina et procéder immédiatement à de nouvelles élections présidentielles en République Dominicaine.

« En ce sens, nous appelons tous les acteurs des secteurs vitaux de la société, citoyens et hommes politiques, à travailler ensemble sur les projets dénommés Plan de Rappel et Plate-forme de réforme constitutionnelle pour mettre fin à la dictature de l’impunité« , affirment les organisateurs rassemblant des intellectuels et universitaires dominicains dans un communiqué de presse.

Parmi les signataires de ce document, commente la presse dominicaine, figurent des noms très connus et respectés de la société. Les journalistes citent en exemple Andrés L. Mateo, Olaya Dotel, Hecmilio Galván, Pedro Catrain et Jesús Feris Iglesias.




Ces derniers urgent le peuple dominicain à prendre leur destin en main et travailler ensemble pour arriver à concrétiser le rêve d’un pays tant souhaité. Ainsi souhaitent-ils réunir dimanche matin autant de monde que possible pour dénoncer vivement la corruption et l’impunité sévissant dans leur pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.