Port-au-Prince : Des experts veulent « mettre fin au Sida »

0
170

Des experts en finance et en VIH se retrouvent en Haïti pour débattre des nouvelles stratégies à adopter pour rendre pérenne la riposte au VIH/Sida
Lundi 6 novembre 2017 ((rezonodwes.com))– Le Troisième Forum de l’Amérique Latine et des Caraïbes sur la pérennité de la riposte au VIH/Sida, avec comme thème “Mettre fin au Sida en Amérique Latine et dans les Caraïbes: vers des objectifs régionaux accélérés et durables”, a lieu à Port-au-Prince, Haïti, du 6 au 8 novembre 2017, et est organisé par le Gouvernement haïtien, ONUSIDA, l’OPS/OMS, les personnes vivant avec le VIH et des partenaires.




Le monde s’est engagé, à travers la Déclaration politique sur le VIH et le Sida: Accélérer la riposte pour lutter contre le VIH et mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030 et dans le cadre des Objectifs de développement durable, à mettre fin à l’épidémie de Sida en tant que menace de santé publique d’ici à 2030. Les pays se sont engagés à adopter une approche accélérée d’ici à 2020 et ont réaffirmé, à la lumière du Programme d’Action Addis Ababa, des politiques et actions concrètes pour combler le déficit mondial de ressources concernant le VIH et le Sida, et de financer intégralement la réponse au VIH en vue de mettre fin à l’épidémie du Sida d’ici à 2030.

En 2016, 2,1 million de personnes vivaient avec le VIH en Amérique latine et dans les Caraïbes. La couverture du traitement pour les personnes vivant avec le VIH était, en 2016, de 54% dans la région, soit de 58% en Amérique latine et de 52% dans les Caraïbes. L’augmentation de la couverture du traitement du VIH a joué un rôle primordial dans la diminution des décès liés au Sida : entre 2010 et 2016, le nombre de décès liés au Sida dans la région de l’Amérique latine et des Caraïbes a baissé de 19%, soit de 12% en Amérique latine et de 28% dans les Caraïbes. Le nombre annuel de nouvelles infections parmi les adultes en Amérique latine et dans les Caraïbes est resté stable depuis 2010 : en 2016 et en 2010 il y avait un total estimé de 120,000 nouvelles infections.

L’objectif principal de ce troisième Forum est de développer et mettre en oeuvre l’extension rapide d’une réponse pérenne, à la fois efficiente, efficace et intégrée, alignée aux Objectifs de développement durable, à l’accès universel à la santé et à la couverture sanitaire universelle, et à l’approche accélérée de l’Amérique Latine et des Caraïbes.

Le Forum, qui rassemble des experts en finance et en VIH d’Amérique latine, des Caraïbes et du monde entier, fournira un espace pour le partage d’informations sur les progrès nationaux et les résultats préliminaires en vue de la réalisation des cibles «90-90-90» les objectifs de prévention et de zéro discrimination, les défis et les besoins non couverts de l’appel à l’action de Rio 2015. Il fournira également un espace pour le partage de nouvelles données scientifiques, pour soutenir la mise en œuvre d’interventions rentables et efficaces dans le continuum de la prévention, des soins et du traitement du VIH. Enfin, il facilitera une discussion sur les stratégies et les mécanismes de transition vers des ripostes durables au niveau national pour mettre fin au sida en tant que menace pour la santé publique en Amérique latine et dans les Caraïbes d’ici 2030.




Ce forum est organisé en collaboration avec le Gouvernement haïtien, en coordination avec le Groupe horizontal de coopération technique (GCTH), le Partenariat pan-caribéen contre le VIH / SIDA (PANCAP), le Ministre brésilien de la santé, le Programme Commun des Nations Unies sur le
VIH/SIDA (ONUSIDA), l’Organisation panaméricaine de la santé (OMS), le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le Plan d’urgence du Président pour la lutte contre le sida, le AIDS Healthcare Foundation (AHF), le Réseau latino-américain des personnes avec le VIH (REDLA+) et le Réseau des personnes vivant avec le VIH et le SIDA dans les Caraïbes (CRN +).

 

L’image contient peut-être : 11 personnes, personnes debout et costume

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.