« J’ai voté pour Hillary Clinton » confirme l’ancien président républicain Bush (senior)

0
498

Tout ce ce que devait signifier un ancien président d’un pays, le devrait à travers un bouquin, cet héritage légué à la postérité. Dans un livre à paraître, « The Last Republicans”, de Mark Updegrove, l’ancien président américain Georges H. W Bush (père), est allé loin dans ses confidences jusqu’à révéler non seulement qu’il avait voté pour Hillary mais encore l’actuel président Donald Trump est un « fanfaron » selon CNN et The New York Times qui annoncent pour le 14 novembre la vente-signature de ce livre





Washington DC, samedi 4 novembre 2017 ((rezonodwes.com)).- Pour mieux comprendre ce petit bout de phrase prêté à Georges Bush senior, traitant Donald Trump de « fanfaron » et mieux encore analyser le contexte dans lequel il est utilisé, nous nous sommes vite référé à notre Petit Larousse. Ainsi le mot « fanfaron » se définit-il : « en général, qui se vante trop, qui veut passer pour valoir plus qu’il ne vaut en effet« .

« Donald Trump, est un fanfaron dont les actes sont guidés par son ego et je confirme qu’aux élections de 2016 j’ai voté pour la candidate démocrate, Hillary Clinton, et non pour le candidat de mon parti« , à confié l’ancien président américain George W. Bush (1989-1993) à l’historien américain Mark Updegrove, dans un nouveau livre à paraître le 14 novembre prochain.

Pour sa part, son fils aussi l’ ex-président George W. Bush (2001-2009), toujours selon des détails relevés par CNN, a déclaré que « pendant la campagne électorale Trump ne savait pas ce que signifiait être président« .




Dans « The Last Republicans » écrit par l’historien Mark Updegrove, Bush père confirme qu’il a voté pour Clinton, une rumeur qui avait couru dans les semaines précédant les élections présidentielles. Quant à son fils, il avait jeté un bulletin blanc dans l’urne.

En résumé, l’acte posé par l’un et le refus de l’autre de s’affirmer indirectement, ont de toute évidence, permis à leur parti de reprendre le contrôle de la Maison-Blanche après huit années d’absence, tout en dominant le Capitol.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.