RD/Budget 2017-2018 : L’enveloppe approuvée est d’environ 815 milliards de pesos

5
103

Le budget 2017-2018 de la République Dominicaine, selon le ministre des Finances, est de venir particulièrement en aide aux secteurs sociaux et stimuler l’économie. Ce budget qui priorise la santé et l’éducation est adopté lundi soir en Conseil des ministres. Il est évalué pour l’exercice fiscale 2017-2018, à un montant totalisant RD $ 814 milliards 821 millions dont près de 153 milliards consacrés à l’Education





Santo Domingo, mardi 26 septembre 2017 ((rezonodwes.com)).-Les économistes haïtiens sont presque unanimes à reconnaître que la pression fiscale n’est pas fortement exercée à l’encontre de ceux pouvant aider l’ Etat haïtien à agrandir davantage l’assiette fiscale. C’est de là que découle tout le problème avec ce maigre budget national, de moins de Gdes 115 milliards, en dépit de tout très décrié.

Donald Guerrero, ministre dominicain des Finances, a déclaré lors d’une conférence de presse , à l’issue du conseil des Ministres présidé par Danilo Medina, que le projet de loi de finances se concentre sur deux piliers: la stimulation ou la dynamisation de l’économie et un soutien apporté aux secteurs sociaux. Les dépenses publiques seront de l’ordre de 684 milliards de pesos, a-t-il ajouté.

Ce projet, soumis lundi soir à l’appréciation des Parlementaires, représente une augmentation de 74 milliards de pesos par rapport à l’exercice fiscal 2016-2017 en cours, a fait savoir le ministre Guerrero.

Il a assuré que les secteurs prioritaires seront la santé, qui élargira le régime subventionné et l’éducation, avec la construction de plusieurs écoles.

Pour l’éducation, Donald Guerrero a signalé qu’en 2018, le budget serait de RD $ 152 milliards et 765.4 millions, ce qui représente, a-t-il spécifié, une augmentation de 9 766 millions par rapport à l’année 2017.

D’autre part, le directeur du Budget, Luis Reyes, a indiqué que pour seulement le remodelage des structures physiques des hôpitaux, il est proposé dans ce budget une allocation de 11 milliards de pesos. Et quant aux équipements et matériels médicaux, 1,4 milliard est budgétisé.




En ce sens, les dominicains n’auront pas à recourir à la bonne grâce du président Medina pour l’achat, par exemple, d’une génératrice pour garder l’unité de dialyse fonctionnelle dans un hôpital où tous les besoins d’assistance sont vitaux, sans exception.

5 COMMENTS

  1. On retrouve toujours dans les articles des journalistes Haitiens leur fustration alors que leur role est de raconter les faits……. en fait rien d’informatif comme toujours.

    • @Verna
      J’ajouterais aussi qu’on s’intéresse peu à la condition de vie en Haiti. On marche sur les fatras et cela ne dérange pas. Mail faut toujours trouver des répères pour s’orienter. Aux USA, au Canada, en France, etc. il y a ceci, il y a cela, on fait ceci, on fait cela. On dirait qu’ils n’ont pas encore compris qu’il s’agit d’Haiti et non de ces pays…

    • Je suppose que pour émettre un tel avis, vous avez lu l’article jusqu’au bout, ou alos vous venez ici pour avoir le loisir de leur cracher dessus?
      Rezo Nòdwès reflètent les tendances de fond dans la population. ILs font pas de la propagande de base. Et si leur article ou leur point de vue vous plait pas, ne lisez pas leurs billets!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.