Chili : Enfant abandonné ou mère victime? Des haïtiens protestent!

Port-au-Prince, samedi 2 septembre 2017 ((rezonodwes.com))– Des compatriotes haïtiens vivant au Chili se sont insurgés contre les autorités de leur pays d`accueil qui ont arrêté une jeune femme, Joana Florvil, sous l`accusation d`abandon d`enfant sans se donner la peine d`écouter et de comprendre les explications de la mère du nourrisson de deux mois.




La nouvelle de l`arrestation de la jeune femme, largement diffusée dans les médias chiliens, a provoqué une onde de choc dans la communauté haïtienne de ce pays andin, qui n`a pas tardé à réagir.

Des proches de Madame Florvil, ont donné une version différente de celle de la police, évoquant un problème de communication, puisque Joana Florvil ne maîtrise pas la langue espagnole.

Pour eux l`histoire est simple, mais triste. Un chilien, se présentant comme un employé du Bureau de la Protection des Droits (OPD), lui a promis de l`aide, mais l`a bernée en emportant son sac qui contenait ses papiers et ceux de son enfant.

Décontenancée, elle a commis l`erreur de se lancer à la poursuite du Chilien en laissant son bébé sur place. Une situation qui a porté les employés de l`institution à alerter la police, croyant qu`elle avait abandonné le nourrisson.




Sous le choc et ne maîtrisant pas la langue, elle a perdu son calme et n`a pas pu se défendre et expliquer son cas aux carabiniers qui n`ont eu d`autre choix que de l`arrêter.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.