Confirmé : L`ex DG de FAES, Klaus Eberwein, s`est suicidé!

Miami, Floride, mercredi 12 juillet 2017 ((rezonodwes.com))– « Il s`est tué d`une balle à la tête » a informé Veronica Lamar, médeciin légiste à Miami-Dade, a reporté le journal floridien Miami Hérald, qui voulait s`enquérir des circonstances entourant le décès inattendu de l`ancien haut fonctionnaire de l`administration Tet Kale 1 (Martelly-Lamothe) et ancien de la Faculté des Sciences de Port-au-Prince.




Klaus Eberwein, 50 ans, ancien directeur général de FAES (Fonds d`Assistance Economique et Social) et conseiller spécial de l`ex président Michel Joseph Martelly (2011-2016) a été retrouvé mort dans la chambre d`un motel Quality Inn situé au 14501 S. Dixie Hwy.  Mais, on ignore jusqu`a présent les raisons qui l`ont porté à se suicider.

Selon certaines sources, Klaus Eberwein se sentait trahi par ses anciens partenaires politiques du clan Tet Kale, alors qu`il faisait face à des accusations de gabegie administrative pour sa gestion au sein du FAES. Il devait notamment être auditionné par une commission parlementaire dans le cadre de la dilapidation des fonds du programme Petro-Caribe.

Eberwein, également homme d`affaires, était propriétaire de l`entreprise « Datavision » et  partenaire de Gilbert Bailly dans la chaîne de restaurants Muncheez. Pourtant, visiblement, l`ancien de Saint Louis de Gonzague se trouvait en difficulté financière puisqu`il a du s`improviser chauffeur de taxi Uber, selon un article de Miami Hérald.




Son associé, Gilbert Bailly, ancien chanteur du groupe Sakaj et ancien candidat malheureux à la mairie de Pétion-ville a confié au même journal son désarroi et son incompréhension du geste fatal de celui avec qui il a grandi et noué une solide amitié. « Deux semaines avant, on projetait même d`ouvrir un restaurant Muncheez à Sunrise en Floride », révèle l`entrepreneur.

 

 

 

6 pensées sur “Confirmé : L`ex DG de FAES, Klaus Eberwein, s`est suicidé!

  • 13 juillet 2017 à 6:42
    Permalink

    Esk se en Allemagne li fett pou li gain nom dròle saa. Sa pa sonnen tankou nom yon Haitien natif natal. Si li tè vòlè ampil kob aprè un an kob là poko fini .Li konn pran ti drogue li peut ètre e san fwa al kitè’l

    Répondre
    • 13 juillet 2017 à 7:19
      Permalink

      Idiot… kote ou soti ak nom esclave ou a menm? anvant ou poste make sure ou konn sa wap di a. Nom pa important, nou tout se haitien.

      Répondre
  • 13 juillet 2017 à 8:00
    Permalink

    S’improviser chauffeur de Uber n’est pas une preuve qu’on est en difficulté financière.
    On le fait pour des raisons multiples. Quand on s’ennuie, parce que les enfants sont grands et partis, pour faire des rencontres, pour monter un réseau de chauffeurs Uber avec sa flotte de voitures et laver l’argent sale.
    Vous avez bien dit qu’il possédait Datavision, qu’il était associé à la chaîne Muncheez et qu’il s’apprêtait à ouvrir un Muncheez dans le SW de Miami. Ça prend au moins 250 mille US.
    Ce n’est pas le profile de quelqu’un « en difficulté financière »….
    Arrêtez…

    Répondre
    • 13 juillet 2017 à 3:00
      Permalink

      Tu as tout compris. Ces gens sur le forum sont tellement bornes. Il ne voient plus rien.

      Répondre
  • 13 juillet 2017 à 11:36
    Permalink

    Haitien depuis ou mouri yo di tout sa yo vle de ou..komsi yo t konnenw mwen map di financierement parlant s pat FAES kite fe Klaus gen moyen poul viv li s yon moun ki travail anpil se t yon entrepreneur,e ki t plein lot bizniss bien k mwen remarque yo pa enumere yo nan article la..li te travail dur poul t ka gagne vil e fe nom li nan societe a menm kan nou ignore sa nou

    Répondre
  • Ping :Clinton. Klaus Eberwein, testimone a carico, morto stecchito. – SenzaNubi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.