USA/Drogues: Extradition vers les USA d’1 dominicain, d’1 ancien militaire vénézuélien…

2
53

Au total 1 dominicain, des Colombiens parmi les 8 autres individus de nationalités différentes dont 1 ancien officier de l’armée vénézuélienne qui sont extradés de la Colombie vers les Etats-Unis pour questions de trafic de drogues

Bogota (Colombie) dimanche 25 juin 2017 ((rezonodwes.com)).-La police colombienne a procédé à l’extradition du dominicain Jose Gullon vers les Etats-Unis sur demande de la justice de ce pays. Entre autres, 8 autres citoyens en provenance de différentes nations parmi lesquels Yazenky Lamas, un ancien militaire du Venezuela, se retrouvent samedi soir dans les prisons américaines pour délits graves résultant du trafic de la drogue.




L’ex officier vénézuélien, âgé seulement de 36 ans, est accusé de mener plus d’une centaine de vols de reconnaissance (flights) avec des cargaisons de cocaïne destinées à la livraison en des endroits fixes bien déterminés. Selon le rapport de la police colombienne, Lamas a laissé son pays, il y a environ une dizaine d’années pour s’établir en Amérique Centrale et les Etats-Unis.

Est également tombé sous le poids de déportation, un certain Dr Mitchel Vengoechea dont la nationalité n’a a pas été révélée. Il est un présumé accusé de délit de crime, de trafic et de distribution de stupéfiants.

Victor Savedra, alias « Diomedes », parmi les capturés en Colombie, est ensuite déporté aux Etats-Unis. Il serait un présumé coupable de blanchiment d’argent pour une organisation criminelle. Son principal rôle serait d’opérer des transferts informels de fonds.

Les informations rapportent que Saavedra était chargé de l’envoi des cargaison de drogues aux Etats-Unis à partir des pays de l’Amérique Centrale notamment le Panama, le Costa Rica, le Guatemala, le Honduras et le Mexique.

La Justice américaine vient de lancer des mandats d’arrêt contre 4 autres colombiens pour leur présumée implication dans le trafic de la drogue à destination du marché américain.




Rappelons que le 21 juin dernier, l’ex-chef-rebelle de l’armée cannibale, Guy Philippe, un allié du pouvoir en place en Haïti, est condamné à 9 ans de prison pour trafic d’influence, de blanchiment d’argent en provenance du trafic de la drogue.

Plus loin, il est important de noter que le colonel de l’armée dominicaine arrêté à Porto-Rico par le FBI, la semaine dernière pour présumé trafic de drogues, est en phase d’être extradé vers les Etats-Unis en fonction d’un nouveau traité d’extradition signé, entre les autorités des deux pays, en juin dernier.

 

 

2 COMMENTS

  1. Notons qu il y aurait une contradition dans cet article. Guy Philippe n’était oas lié á l’armée canibalel

    • Menm lè li pat gentan entegre, se pa pou lame canibal la li te al etidye menm taktik kriminèl la nan Equateur? Se menm fòmasyon an, menm mantalite asasen an, menm lide kont demokrati ak bay koudeta a..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.