Haïti – Bénin : une passerelle touristique et culturelle

0
313
Participation du Ministère du Tourisme (MDT) d’Haïti aux rencontres d’ici et d’ailleurs de Laboratorio d’Art Contemporain et à la célébration de la fête Nationale du Vodou au Benin
Ouidah (Bénin), 16 janvier 2017 [[rezonodwes.com]]– Dans le cadre de la 24e célébration de la fête Nationale du Vodou à Ouidah (Benin) et de la tenue de l’acte 1 des rencontres d’ici et d’ailleurs du Laboratorio d’Art Contemporain, une délégation haïtienne conjointe par le BNE et le MDT séjourne du 10 au 20 janvier 2017 au Benin en vue de prendre part aux échanges culturels et touristiques.




Celle-ci est conduite par l’Artiste, Hougan et Directeur Général du Bureau National d’Ethnologie (BNE), Monsieur Erol Josué accompagnés de plusieurs cadres du BNE et du Ministère du Tourisme. Par cette représentation, le MDT entend se servir du podium qu’offre le Bénin, théâtre de ces manifestations culturelles majeures, pour promouvoir le tourisme de mémoire sur la base d’un circuit constitué fondamentalement de l’histoire de la traite transatlantique et de l’esclavage colonial, ainsi que des traits culturels communs comme le Vodou partages par les deux nations..
Le 9 janvier 2017, le coup d’envoi des séries d’activités devant ponctuer cet évènement historique en Afrique a été donné par une conférence-débats sur le vodou comme patrimoine culturel pour les deux pays. Cette conférence a eu lieu à la maison de tourisme et de patrimoine de la ville de Ouidah sous le thème : « Haïti-Bénin : patrimoine commun à partager » et présentée par des cadres haïtiens et béninois.




Le mardi 10 janvier a été le jour-J de la célébration officielle de la fête nationale du vodou riche en musiques, danses, rites traditionnels et des religions endogènes. Depuis plus d’une vingtaine d’années des milliers de personnes venant du monde entier visitent la communauté de Ouidah en vue de rehausser l’éclat de cette fête. Des médias internationaux comme TV5 Monde, RFI et d’autres assurent la couverture de ces manifestations sur le continent africain.
Le Ministère du Tourisme et le Bureau National d’Ethnologie se sont déjà engagés à préserver la mémoire collective dans la promotion des sites historiques en rapport aux cultes et indigènes. Ainsi, le Ministère du Tourisme (MDT) s’est déjà-t-il penché sur le tourisme de mémoire à travers le projet visant la Préservation du Patrimoine et Appui au Secteur Touristique (PAST) dans le Nord et un circuit touristique de la route de l’esclave à définir. De con côté, le BNE a mis également l’emphase depuis quelques temps sur des travaux visant le développement de l’ethno-tourisme à travers toute la république.




Au plan touristique, le Bénin par l’organisation de ces festivités mise gros sur le développement de cette industrie. Il s’agit d’un pays où vivent en bonne entente une cinquantaine d’ethnies, qui ont pour la plupart conservé leurs coutumes ancestrales.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.