Le sénateur Lucas Sainvil rejette les accusations de corruption de son collègue Salomon!

0
253

Port-au-Prince, jeudi 27 octobre 2016 (rezonodwes).- Le Sénateur du Nord-Ouest, candidat à sa réélection, François Lucas Sainvil, a exprimé son étonnement au micro de la presse, après avoir entendu les accusations proférées par son collègue du Sud, Jean Mary Junior Salomon, faisant croire que les membres du groupe majoritaire auraient reçu 3 millions de gourdes, à côté d`autres avantages, pour faire avorter la séance d’interpellation du ministre de l`intérieur, Anick François Joseph.




Pince sans rire, le père conscrit a indiqué que vu l`état de délabrement dans lequel se trouve son département,`il a effectivement besoin d`argent pour réaliser sa campagne électorale et que son collègue peut lui envoyer immédiatement cet argent tout en demandant de le multiplier par 5.

D`un ton plus sérieux, François Lucas Sainvil a tenu à sermonner l`ex-commissaire du gouvernement des Cayes, pour cette déclaration qui vise, selon lui, à salir l’image du bloc majoritaire et regrette cette démarche, alors que ce sénateur avait toute son appréciation.




L`ancien professeur et chroniquer sportif a donc exigé que Jean Mary Junior Salomon apporte des preuves solides pour justifier ses allégations mensongères.

D `autres membres du bloc majoritaire au Grand Corps ont aussi rejeté la déclaration du Sénateur du sud. Le Sénateur du Nord`Est, Jean-Baptiste Bien-Aimé, qui minimise ces accusations, affirme que Salomon agit sous les ordres des barons Tèt Kale.




Tout en révélant qu`il avait reçu des offres d`argent et de biens de la part du régime de Martelly et les avait écartées, il a aussi précisé qu`aucun membre de son groupe n`aurait demandé des avantages à l`ex sénateur François Anick Joseph, car celui-ci est leur frère de combat et que c`est de leur responsabilité de défendre l`ancien prêtre face à ceux qui veulent régler un compte personnel et sectaire avec lui.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.