Semaine sanglante : 3 mambos et une religieuse catholique espagnole tuées en Haiti!

1
1490

Port-au-Prince, dimanche 4 septembre 2016 (rezonodwes)- Deux cas ont marqué la semaine du 29 août au 4 septembre 2016 dans le chapitre de l`insécurité :

A Icaque, une localité de Laroye, située dans la 3eme section de la commune Lascahobas, trois (3) mambos (prêtresses du vaudou) ont été assassinées par des individus non identifiés et leurs cadavres ont été jetés dans une latrine (fosse d`aisance).

Il s agit de Cléane Flamand, Raphaella Flamand et Magdalina Louis, ont informé les présentateurs du bulletin de nouvelles « Premye Okasyon » sur les ondes de Radio Kiskeya.




Ce vendredi 2 septembre, une religieuse d`origine espagnole, Isabel Solà Macas, a été tuée par balles, au volant de sa voiture, près de l`ancien local des Archives Nationales.

Sœur Monica Joseph, la supérieure générale des Religieuses de Jésus-Marie (RJM), à laquelle appartenait la victime , a appelé à « prier pour Isa Solà, pour sa famille, pour nos sœurs d’Haïti, des États-Unis et d’Espagne ».

De son côté, le pape l’a également confiée aux fidèles réunis place Saint-Pierre à Rome, dimanche lors de la prière de l’Angélus.

« Parmi les personnes qui la connaissaient ici, c’est la tristesse et l’étonnement, a indiqué à l’AFP le consul espagnol en poste à Haïti, Sergio Cuesta Francisco. Ce sont malheureusement des choses qui arrivent dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince. »




Âgée de 51 ans, originaire de Barcelone et membre de la congrégation – d’origine lyonnaise – des Religieuses de Jésus-Marie, Isabel Solà Macas vivait en Haïti depuis au moins huit ans, selon le consulat d’Espagne en Haiti.

isabelsolamatas

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.