Le billet de la Rédaction : Mon Candidat à Moi ! par Claudy Briend Auguste

0
490

Mon Candidat à Moi !

Union-NJ, dimanche 4 septembre 2016 (rezonodwes).-Si toute future prise de décision se résumait uniquement, à la limite du mur franchi ayant bloqué les capacités de réflexion de certains d’entre nous, les livres et les cahiers n’auraient plus d’importance, et les mots leur sens. La manifestation publique d’une affinité pour le désir d’un retour à une continuité, ayant déjà fait ses preuves, avec une mode de gestion nulle et négligeable, devrait nous enlever toute crédibilité.

Car notre goût poussé pour engloutir la République, encore plus loin dans cette cavité profonde et abrupte, dans laquelle, déjà, elle s’est nichée, passe par nos choix, nos entêtements à vouloir répéter les mêmes erreurs d’hier. D’entrée de jeu, ils sont hors jeu. Leur passif les poursuit. Leur discours n’est qu’une accumulation de mots sonores, d’images disparates, de phrases vides de sens, des concepts mal fagotés.

Ils bluffent. Ils sont loin d’être « Mon candidat à Moi ». Le candidat de la majorité !




La classe politique haïtienne a un don naturel pour faire partir nos espoirs en fumée. Pour certains, cela leur fait tellement de bien de faire du mal au pays qu’ils se lancent dans l’addition d’un Haïtien plus un, bien au lieu d’avoir une somme, mais ils obtiennent une division.

Et cette division, avec partout des paillassons, fragilisera le scrutin du 9 octobre 2016 prochain.

Il faut arrêter d’être des complices de tous les instants de la bêtise humaine. Nous ne rendons pas service aux laissés-pour-compte de la société quand, malgré toutes les divulgations, nous continuons de faire l’apologie d’un groupe d’hommes. Un groupe d’association de malfaiteurs, d’amateurs qui nourrissent le banditisme légal.




Quel est exactement le sacrifice consenti pour cette nation qui vous aurait valu d’être le futur guide de ses 10 millions habitants et plus? « Mon Candidat à Moi » n’est pas celui ou celle toujours de connivence avec les forces réactionnaires pour venir parachever une sale besogne que des yeux éclairés avaient dénoncée, ensuite détournée.

Le candidat qui se veut être le rassembleur de tous les Haïtiens, ne doit pas avoir au sein de son équipe les mêmes noms, les mêmes dilapidateurs des fonds de PetroCaribe dont presque $3 milliards se sont volatilisés. Avec quelle hardiesse venez-vous encore réclamer les gouvernails du pays !

Alors, le pays de Dessalines serait-il l’héritage qui vous a été légué ?




« Mon candidat à Moi » doit inspirer confiance, dès le départ du sprint. Il doit manifester un charisme pour charrier toutes les revendications populaires. »Mon Candidat à Moi » doit se laver de tout soupçon et n’avoir pas maille à partir avec la justice de notre pays.

Sinon, qu’il soit vite déclaré inéligible car ce n’est pas notre candidat à nous, ni le candidat qu’Haïti se cherche encore pour la sortir du fond du gouffre.

Tant pis si une stratégie de candidature unique n’est pas à l’étude car souventes fois l’un perd ce que l’autre conserve. Le seul véritable échec, c’est de ne pas avoir tenté d’éviter à la population le candidat qui masquait sa véritable nature, car qui se ressemble s’assemble…

Claudy Briend Auguste
cba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.