Nouveau local pour le bureau d`assistance légale de Carrefour/Gressier

1
524

Le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me. Pierre-Richard Casimir, de concert avec le Bâtonnier de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince, Me. Carlos Hercule et le représentant adjoint du Secrétaire général de l’ONU en Haïti, M. Carl Alexandre, a procédé ce jeudi 17 septembre 2015, à l’inauguration des nouveaux locaux du Bureau d’Assistance Légale (BAL) de la zone Carrefour/Gressier.

Le Garde des Sceaux de la République a renouvelé sa volonté de mener un combat en amont et en aval contre la détention préventive prolongée. Il a renouvelé sa foi en l’importance de l’assistance légale qui contribue à améliorer l’accès à la justice, aux justiciables démunis. Il s’est réjoui de la synergie qui s’est dégagée entre son Ministère, le barreau de Port-au-Prince et la Minustah dans le cadre de ce programme qui depuis 2012 offre à des justiciables des services juridiques qu’ils ne pourraient pas se payer.




« En ouvrant les portes de la justice aux plus démunis, l’Etat ne pratique pas la charité mais il accomplit l’un de ses premiers devoirs, celui de la protection des droits fondamentaux de la personne humaine », a dit le Ministre Casimir qui rappelle que l’accès à la justice est reconnu comme un droit fondamental de la personne humaine.

Le BAL de Carrefour/Gressier fonctionnait jusqu’ici dans les locaux du barreau de Port-au-Prince, au centre-ville de Port-au-Prince. Le bâtonnier Carlos Hercule se réjouit du fait que, désormais, le bureau se situe à proximité de ses bénéficiaires potentiels et dans le voisinage du tribunal de paix et de la prison civile de Carrefour.

Grâce aux travaux des encadreurs et des assistants légaux, le BAL de Carrefour/Gressier a déjà permis la libération de 1677 détenus, soit 1384 hommes, 228 femmes et 65 mineurs. Parallèlement 161 personnes ont été condamnées, sortant ainsi du carcan de la détention préventive prolongée.

Quatre bureaux d’assistance légale fonctionnent dans la zone métropolitaine, précisément à Port-au-Prince, au Bel-Air, à Pétion-Ville et à Carrefour. Deux villes de provinces, Cayes et Cap-Haitien, sont déjà dotées chacune d’un bureau d’assistance légale. Selon le Ministre Casimir, le MJSP s’apprête à financer trois nouveaux bureaux aux Gonaïves, à Mirebalais et à Miragoâne.

Le Ministre de la Justice a renouvelé la volonté du gouvernement d’institutionnaliser l’assistance légale et de l’étendre à l’ensemble du territoire national. Il a fait remarquer que ce programme jusqu’ici financé par la Minustah, aura désormais sa place dans le budget national à partir du 1er octobre prochain.

Le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique planche déjà sur un projet de loi sur l’assistance légale qui viendra l’institutionnaliser et l’étendre à l’échelle nationale tout en couvrant à la fois les domaines civil et pénal, a confirmé le Ministre Pierre-Richard Casimir en présence du commissaire du Gouvernement et du doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me. Clamé-Ocnam Daméus et Me. Bernard St-Vil.

1 COMMENT

  1. Le faite de proceder à la mise en oeuvre d’un projet de telle envergure, c’etait une initiative très louable. Peut-on me faire part du numero de cette instituttion s’il vous plait en cas de necessité?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.