Réginald Boulos démissionne du Conseil Supérieur des Salaires

0
482

boulosreg
Lettre de démission de Reginald Boulos :

« Monsieur le Ministre,

Depuis deux ans, j’offre une participation volontaire au Conseil Supérieur des Salaires. Je souligne bien le mot volontaire car j’ai toujours refusé de recevoir quelconques frais de jetons, de participation ou tous autres frais.

De plus, depuis la création, les dépenses du Conseil ont toujours été engagées directement par le Ministère des Affaires Sociales pour le CSS.

Je viens de prendre connaissance que des comptes courants ont été récemment ouverts au nom du Conseil Supérieur des Salaires, sans approbation du Conseil.

Ma participation au CSS est le résultat d’un engagement personnel au service de mon pays. Dès que le Conseil a une responsabilité de gestions de deniers publics, je me vois dans l’obligation d’offrir ma démission au gouvernement de la République en tant que membre du Conseil Supérieur des Salaires. Je vous prie de transmettre au Président de la République mes sincères remerciements d’avoir accepté le choix qu’avait fait de moi la Chambre de Commerce et d’Industrie pour la représenter au sein du CSS.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, les cordiales salutations.

Reginald Boulos

Monsieur Evans Paul, Premier Ministre
Maitre Gregory Mayard, Chef de Cabinet du Président
Monsieur Fritz Robert Saint Paul, Président de la CSC/CA
Monsieur Chris Handal, Président de la CCIH ».

Le CSS est composé de 9 membres : 3 représentants syndicaux (Jn Bonald Golinsky Fatal, Jn Franck Noisimond, Louis Fignolé St Cyr) ; 3 représentants du Gouvernement (Marie France H. Mondésir, Renan Hédouville, Daniel Altiné) et 3 représentant du patronat (Réginald Boulos, Jn Dany Pierre François, Norma Powel).

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.