« L’Ambassade des Etats-Unis supporte l’opération de collecte de sang de la Croix-Rouge Haïtienne

amba

Le jeudi 11 juin 2015, le gouvernement américain, à travers le Centre de  Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC) et en collaboration avec le Plan Présidentiel d’Aide d’Urgence à la Lutte contre le Sida (PEPFAR), a conduit une opération de collecte de sang au local de l’Ambassade des Etats-Unis sis à Tabarre 41.  Cette activité a été coordonnée avec le Ministère de la  Santé Publique et de la Population en vue d’augmenter la réserve nationale de sang d’Haïti.

Plusieurs employés haïtiens et américains ont fait don de leur sang. Des représentants du Programme National de Sécurité Transfusionnelle du Ministère de la Santé et de la Croix Rouge Haïtienne ont fait le déplacement en support à cette activité.
Le Dr. Jean Wysler Domercant, Directeur des Services Cliniques au CDC a souligné que «Les employés de l’Ambassade ont organisé plus de 20 opérations de collecte de sang depuis plusieurs années, collectant plus de 700 unités de sang».

Selon M. Rodrigo Brenes, Coordonnateur de Programme à l’USAID: «il est important de donner du sang, car cela permet de sauver une vie.  Cela peut-être votre enfant, votre père ou quelqu’un d’autre de votre famille.  La Croix Rouge Haïtienne effectue un excellent travail en coordination avec l’Ambassade des Etats-Unis ».

Le Centre National de Transfusion Sanguine de la Croix Rouge Haïtienne et le Ministère de la Santé Publique travaillent en partenariat pour renforcer leurs efforts et mener une série d’activités en vue de recueillir du sang de volontaires en Haïti pour couvrir les besoins  du système de santé.

En 2004, seulement 9.000 unités de sang étaient disponibles pour transfusion en Haiti chaque année avec une demande approximative de 25.000 unités par année. Toutefois, en 2009, 27.500 unités avaient été recueillies et en 2014 près de 29,000 pochettes ont été collectées. Toutefois, la demande est toujours supérieure à l’offre.

Le Programme National de Sécurité Transfusionnelle et la Croix Rouge Haïtienne se sont concentrés à élargir le réseau de donneurs volontaires, l’un des facteurs les plus importants pour constituer une réserve de sang sur en Haiti.

Le Dr. Jean Wysler Domercant,
Directeur des Services Cliniques au CDC

Le gouvernement américain, à travers le PEPFAR et le CDC, supporte ce programme en Haïti afin d’améliorer la qualité de la réserve de sang grâce à de meilleures réglementations, des infrastructures, l’approvisionnement et la gestion des matières premières ainsi que le recrutement de donneurs volontaires. Depuis 2004, le gouvernement américain a alloué plus de 15.000.000 de dollars au Ministère de la Santé Publique à travers le Programme National de Sécurité Transfusionnelle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.