Lamothe, Céant, Zenny, Jovnel et Dalmacy contestés

0
1441

elections 2015

Au moins cinq candidatures ont fait l`objet de contestations, après la fermeture des inscriptions pour les présidentielles haïtiennes.

La première contestation vise la candidature de l`ex-premier ministre de l`administration Martelly, Laurent Salvador Lamothe (Plateforme Peyizan). Il est accusé par la plate-forme JISTIS de Nazaire Thidé de s`être inscrit sans présenter de certificat de décharge pour ses fonctions de ministre de la Planification et de Premier ministre.

Son dossier sera le premier à être entendu par le tribunal électoral qui se réunira le lunddi 25 mai prochain.

D`un autre côté, des citoyens ont déposé une plainte contre le sénateur Edwin « Edo » Zenny (Konbit Nasyonal) pour complicité dans le trafic de stupéfiants.

Quant au notaire Jean Henry Céant, du parti Renmen Ayiti, on lui reproche d`avoir mal géré l`argent reçu de l`état pour dédommager des propriétaires de maisons au centre-ville de Port-au-Prince.

Le candidat de tèt kale (PHTK) lui aussi fait les frais de contestations. Jovenel Moïse Selon les contestataires, Jovnel Moise, a enfreint l’article 125 du décret électoral de 2015.

Les récriminations portées contre le candidat Kesler Dalmacy portent sur son temps de résidence qui est inférieur aux 5 ans (consécutifs) exigés par la loi.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.