MOPOD : Samuel Madistin, seul maitre à bord!

0
876
Samuel Madistin et Mirlande Manigat
Samuel Madistin et Mirlande Manigat (Liberationnews)

Il n`y aura plus d`élections primaires au sein du MOPOD cette année. C`est qui se dessine après le retrait de l`ex-première dame et sénateure, Myrlande Hyppolite Manigat et de l`agronome et ex-premier ministre, Jacques Edouard Alexis.

S`il n`y a pas de désistement de la part de l`avocat et ex-parlementaire Samuel Madistin, celui-ci sera donc le seul prétendant à l`investiture de la formation politique dirigée par l`agronome et ex-ministre Jean André Victor.

Première entité politique à avoir lancé l`idée d`organiser des élections primaires pour désigner leur candidat à la présidence, le MOPOD (Mouvement Patriotique Populaire Dessalinien) n`aura pas eu le privilège de concrétiser ce rêve.

Cependant, cette innovation dans le milieu politique haïtien  a pu être réalisée par le parti du défunt Gérard Pierre Charles, l`Organisation du Peuple en Lutte. En effet, les primaires présidentielles de l`OPL, organisées dans les 10 départements du pays ont été remportées par le coordonnateur de ce parti, le docteur Sauveur Pierre Etienne.

Une autre formation politique initiée par l`ex-président René Garcia Préval, la plateforme Vérité, n`a pas pu mener à terme ce projet de primaires. Deux candidats, l`ex-ministre Joanas Gué et l`ex-premier ministre Jean Max Bellerive, n`ont pas pu obtenir décharge de leur gestion au sein de l`administration publique. La coordination de Vérité a été donc contraint de désigner officiellement le troisième postulant, le recteur de l`Université Quisqueya, Jacky Lumarque, comme leur candidat pour les prochaines présidentielles.

Photo couverture (Page Fb S Madistin)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.