Marche contre l`impunité, ce mercredi 6 mai

0
955

sonsonrenel

Port-au-Prince, le 29 avril 2015 – (AHP)- Des organisations et personnalités de la société civile  projettent d’organiser une marche pacifique, dite marche contre l’impunité, le mercredi 6 mai en vue de protester contre la libération de Woodly Ethéart, alias Sonson La Familia et Renel Nelfot, alias Renel Le Récif, que la police nationale avait dit avoir  identifié comme les deux principaux dirigeants du « gang Galil ».

La décision de libérer les deux présumés  chefs de cette association de malfaiteurs poursuivis notamment pour enlèvement suivie de séquestration contre rançon, a été prise en dehors de la loi par le juge à réputation pro-gouvernementale, Lamarre Bélizaire de concert avec le doyen du tribunal civil de Port-au-Prince, Me Raymond Jean-Michel, aujourd’hui en disponibilité.

Le responsable du conseil haïtien des acteurs non-étatiques, Edouard Paultre, soutient que les relations de proximité qu’entretiennent ces individus avec les autorités haïtiennes ne les placent pas au-dessus de la loi.

Pour sa part, Marie-Frantz Joachim de la Solidarité Femme haïtienne ( SOFA), réclame l’ouverture d’une enquête administrative et judiciaire pour faire la lumière sur les circonstances ayant conduit à l’élargissement de ces deux individus  et demandent à la cour de cassation et à la cour d’appel de se prononcer sur la demande de révision de ce dossier  qui leur a été soumise.

Jean Robert Argant
Jean Robert Argant

Le président du Collectif  décembre , Jean Robert Argant, encourage pour sa part, les citoyens à participer massivement à cette marche pacifique contre l’impunité qui débutera au Champ-de-Mars pour prendre fin devant le parquet du tribunal de première instance au Bicentenaire après des escales notamment devant le ministère de la justice.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.